Version en ligne

Tutoriel : Débutez en informatique avec Windows 8

Table des matières

Débutez en informatique avec Windows 8
Windows, c'est quoi au juste ?
Un système d'exploitation
On le démarre cet ordinateur oui ou non ?
Les deux visages de Windows 8
Extinction de l'ordinateur
Les différents éléments à l'écran
L'écran Démarrer
Le Bureau
La barre des tâches et les fenêtres
La zone de notifications
Le menu Charms
La navigation dans Windows
Le cri de la souris : le clic !
L'arborescence de Windows
L'explorateur Windows
TP : Promenons-nous...
Les applications et les logiciels
Logiciels ? Applications ?
Lancement et arrêt
Le Windows Store pour les applications Metro
Installation et désinstallation de logiciels Bureau
TP : utilisation d'un logiciel simple, le Bloc-notes
Jouons avec les fichiers (et les dossiers)
Les types de fichier
Création et manipulation
Suppression : la corbeille
Le « copier-coller »
Personnalisations 1/2 : Changer l'apparence du Bureau avec les thèmes
Qu'est-ce qu'un thème Windows
L'arrière-plan du Bureau
La couleur des fenêtres
Les sons
L'écran de veille
Enregistrer (et supprimer) un thème
Personnalisations 2/2 : Adapter l'ordinateur à son utilisation
Épinglons !
Les bibliothèques
Le comportement de la barre des tâches
Les panneaux de configuration
La sécurité et les mises à jour
Les virus en tout genre
Windows Defender
Les erreurs humaines
Les mises à jour : Windows Update
Courte introduction à Internet
Bref historique
Les sites Web
L'adresse d'un site
Le Fournisseur d'Accès à Internet (FAI)
Connexion à Internet
Avec ou sans fil ?
Le Centre Réseau et partage de Windows
Les autres connexions
Le navigateur
Un navigateur, des navigateurs
L'interface du navigateur
Les favoris
L'historique
La page de démarrage
Savoir rechercher sur Internet
Les moteurs de recherche
Bien cibler sa recherche
Petite chasse au trésor...
Le courrier électronique
Définitions et principes du mail
Deux types d'outils pour consulter ses mails
Création d'une nouvelle adresse : l'exemple de Yahoo
Lire, classer et envoyer des mails
La sécurité de votre boîte mail
La tête dans les nuages
Le « cloud computing » ?
L'application SkyDrive
SkyDrive, version Web
SkyDrive et les autres applications
Pour commencer
Réglages de l'écran
Les applications et logiciels que nous allons utiliser
Payant : « Ajouter des fonctionnalités à Windows 8 »
La musique
Une musique, un fichier
Écouter de la musique numérique
Écouter et copier un CD sur l'ordinateur
Les baladeurs numériques
Les photos numériques et la retouche avec la Galerie de photos
Les fichiers photo
Récupérer les photos depuis un appareil photo numérique
Gestion des clichés avec la Galerie photos
Quelques petites retouches sur vos photos
Les vidéos et le montage vidéo avec Movie Maker
Lecture de vidéos numériques, DVD ou Blu-ray
Importer une vidéo depuis une caméra numérique
Un petit montage avec Movie Maker
Enregistrer un projet
Finaliser le montage : créer une vidéo
Les disques en tout genre
Un disque = des données
Gravons !
Gérer les comptes utilisateurs
Créer un compte
Configuration d’un compte
Supprimer un compte
Le compte invité
Gestion des sessions et partage de fichiers entre utilisateurs
Le groupe résidentiel
Le groupe résidentiel et ses prérequis
Créer un groupe résidentiel
Rejoindre un groupe résidentiel
Partageons !
Changer les paramétrages du groupe résidentiel
Le contrôle parental
Prérequis : un compte standard
Activer et paramétrer le contrôle parental
Du côté de l’utilisateur contrôlé
Le rapport d'activité
Donner et recevoir de l'aide
L’outil capture
Enregistrer les étapes pour reproduire un problème
L'assistance à distance Windows
Les forums
Travaillons un peu : la bureautique
Choix d’une suite bureautique
Le traitement de texte : Word
Le tableur : Excel
La présentation : PowerPoint
Les Office Web Apps
Les fichiers PDF
Gestion de l'énergie
Les différents modes de veille
Les réglages possibles
Le rapport énergétique
Retour sur la personnalisation
Personnaliser la zone de notifications
Les options d’exécution automatique
Les programmes par défaut
Un ordinateur c'est comme un jardin, ça s'entretient
Faire un nettoyage de disque
Défragmenter le disque
Les points de restaurations
Actualiser ou réinitialiser
Créer et utiliser un lecteur de récupération
Le gestionnaire des tâches
Partitionnement de disque dur
Un peu de théorie pour commencer
Cas pratique : séparons le système et les données
Supprimer ou étendre des partitions
Les pools et espaces de stockage
Que sont les pools et les espaces de stockage ?
Création et gestion d’un pool et d’un espace de stockage
Le coup de la panne...
Liste non exhaustive de raccourcis clavier
Raccourcis généraux
Dans le navigateur Web
La mémoire de votre ordinateur : les octets
Deux types de mémoire
L'unité de mémoire : l'octet
Ordres de grandeur
Archiver et compresser

Débutez en informatique avec Windows 8

Image utilisateur

« J’ai envie de me mettre à l’informatique. » Voilà une phrase qu’on entend de plus en plus souvent.

Ma petite cousine de cinq ans s’y met tout doucement. Mais ce n’est pas bien dur pour elle : « elle est née dedans » (celle-ci aussi on l’entend souvent). Elle joue sur le PC de sa mère comme avec une Game Boy. Ce qui d’ailleurs inquiète cette dernière, qui a peur pour ses précieux tableurs de comptabilité.

Le voisin du dessus n’a jamais touché un ordinateur de sa vie mais aujourd’hui il aimerait bien pouvoir trier ses photos numériques. Et comme il en prend des milliers à chacun de ses voyages, le classement commence à être corsé. Sans parler des montages vidéo qu’il veut faire avec sa nouvelle caméra.

Plus récemment, c’est mon grand-père qui a décidé de prendre des cours d’informatique. Lui, c’est le Web qui lui plaît. Depuis qu’il a vu sa sœur chercher (et trouver) une recette sur Internet avec sa tablette tactile, il a décidé de mettre la main à la pâte.

Il est vrai qu’aujourd’hui, l’informatique est entrée dans notre vie quotidienne. Mais la première fois qu’on se retrouve devant une machine estampillée « Windows », il est tout à fait normal d’être un peu perdu. Ce cours a pour but de vous apprendre à utiliser votre ordinateur pas à pas. Vous apprendrez à maîtriser votre ordinateur pour des tâches aussi variées qu’utiles : surf sur le Web, gestion de photos, de vidéos, de musique...

Windows 8 reprend les fondamentaux de son grand frère Windows 7 en y ajoutant bon nombre de fonctionnalités. La plus visible d'entre elle est sans doute la présence d'une nouvelle interface orientée tactile, permettant au système de s'adapter aussi bien aux tablettes qu'aux ordinateurs classiques. Mais ne vous y trompez pas, le Windows que vous avez peut-être déjà croisé est toujours présent, plus performant que jamais. Ce tutoriel vous permettra de vous familiariser avec toutes ces nouveautés, que vous ayez déjà utilisé un ordinateur ou non.

Menu DémarrerImage utilisateurImage utilisateur

Logo Windows 8.

Fenêtre d'explorateur Windows.Image utilisateurGestionnaire des tâches.Image utilisateurCliquez sur les images pour les agrandir
Vous êtes grand débutant en informatique ? Cela ne va pas durer.

Windows, c'est quoi au juste ?

Un système d'exploitation

Vous avez très certainement déjà entendu parler de Windows, non ? Peut-être au moment d'acheter votre ordinateur ou votre tablette ? Si ce n'est pas le cas, ce n'est pas un souci : dans ce chapitre introductif nous allons revenir sur ce nom et sur ce qu'il représente.

La première chose à savoir avant de nous attaquer au vif du sujet est que Windows est un système d'exploitation. Et comme ce terme ne signifie peut-être rien pour vous, nous allons tout de suite voir de quoi il s'agit.

Un système d'exploitation

Windows, c'est quoi au juste ? On le démarre cet ordinateur oui ou non ?

Qu'est-ce qu'un système d'exploitation ?

Quand on allume un ordinateur, il démarre. Des fenêtres apparaissent, des menus surgissent, etc. Quoi de plus naturel ?

Eh bien ce n'est pas si naturel que ça en réalité ! Pour réaliser ce petit miracle de technologie, il faut qu'une base soit installée sur l'ordinateur. Sans cette base, l'ordinateur n'est qu'une grosse boîte avec laquelle vous ne pourrez pas faire grand-chose (du moins, aucune des choses qui nous intéressent dans ce cours). On appelle cette base le système d'exploitation. C'est grâce à lui et aux programmes qui viendront se greffer dessus que nous pourrons travailler, jouer, surfer, etc. C'est également le système d'exploitation qui va nous permettre de gérer nos fichiers (textes, musiques, vidéos, photos...).

Vous entendrez souvent parler d'OS : c'est exactement la même chose (« Operating System » signifie « Système d'Exploitation » en anglais). Le terme OS est très courant car bien plus rapide à dire et à écrire.

Il faut bien faire la différence entre le matériel et le logiciel. Le matériel (qu'on appelle communément le hardware) est la partie physique de l'ordinateur, ce que l'on peut toucher. Il s'agit de la tablette elle-même ou bien, dans le cas d'un ordinateur, de l'unité centrale, de l'écran, du clavier, de la souris, etc.

Bref, je ne vous fais pas un dessin...
Bref, je ne vous fais pas un dessin...

Ce qu'on appelle logiciel, ou software, représente en revanche tout ce qui n'est pas physique : c'est l'ensemble des programmes informatiques constituant l'ordinateur ou la tablette. Le logiciel (l'OS) s'appuie alors sur le matériel (l'unité centrale et compagnie) pour faire fonctionner l'ensemble.

Dans notre cas, notre OS est Windows. Mais il existe bon nombre d'autres OS ! Peut-être connaissez-vous la marque Apple et leurs ordinateurs, les Mac ? Leur système d'exploitation n'est pas Windows mais Mac OS X. Vous avez peut-être également entendu parler de Linux ? C'est un autre système d'exploitation. Aucun OS n'est meilleur que les autres. Ils sont différents, voilà tout.

Et donc pour débuter, que nous conseilles-tu ? Je viens d'acheter un PC avec Windows, j'aimerais autant que tu répondes... Windows !

C'est une très bonne question. J'ai tendance à croire que tout le monde peut débuter avec n'importe quel OS (avec ça, on est bien avancé...). Cependant, Windows est de loin le plus répandu d'entre eux. Il y a de fortes chances pour que ce soit lui que vous croisiez en entreprise ou à l'école, de la primaire aux études supérieures. Commencer avec lui n'est donc pas forcément un mauvais choix.

Quoi qu'il en soit, dans le cadre de ce cours nous nous contenterons de Windows. Vous pouvez donc à présent (fièrement) dire : « Mon OS est Windows ! ». Et pour terminer avec des noms que vous avez probablement déjà entendus : l'entreprise qui édite Windows s'appelle Microsoft. Elle a été créée par Bill Gates et Paul Allen en 1975.

Logo de Microsoft
Logo de Microsoft

Passons maintenant à la version de Windows qui va nous intéresser ici. En effet, il n'y a pas qu'un seul Windows...

Ma version de Windows : Windows 8

Plusieurs versions de Windows

Vous vous en doutez sûrement vu le titre de ce tutoriel mais je le précise pour clarifier les choses : la version de Windows à laquelle nous allons nous intéresser ici est Windows 8.

Donc Windows 8 est le huitième du nom ? Les versions précédentes s'appelaient Windows 7, Windows 6, etc. ?

Eh bien... oui et non. Les versions de Windows ont des noms plus ou moins étranges qui ne répondent pas forcément à une logique implacable. Dans l'ordre chronologique (et sans remonter à la préhistoire et ses « ordinosaures »), nous avons :

Ce qu'il faut retenir ici, c'est qu'il y a plusieurs versions de Windows et que Windows 8 est la plus récente d'entre elles.

Logo de Windows 8
Logo de Windows 8

En entreprise ou à l'école, à l'heure où j'écris ces lignes, il y a fort à parier que vous utilisez encore Windows XP ou Windows 7 (Windows Vista a quant à lui été plutôt boudé). En effet, les entreprises et administrations mettent toujours un peu de temps pour se mettre à jour. C'est normal car Windows a un prix (vous vous en étiez rendu compte je suppose). Il faut payer ce qu'on appelle des licences pour chacun des PC de l'entreprise. Et ça chiffre vite ! Pour les particuliers, le prix de la licence est inclus dans le prix de l'ordinateur mais vous la payez bel et bien.

Plusieurs versions de Windows 8

Ce n'est pas tout ! Windows 8 lui-même est édité en plusieurs versions. Elles sont au nombre de quatre :

Les différences entre les trois premières versions sont relativement minimes. En revanche, il faut se méfier de la petite dernière : Windows RT.

Windows RT est une version très proche de Windows 8, mais que l'on ne trouvera que sur certaines tablettes et certains ordinateurs ultra-portables (ce n'est toutefois pas systématique). Une de ses principales caractéristiques est qu'elle est adaptée à un certain type de matériel qui consomme très peu d'énergie (ce qui est bien adapté aux appareils nomades). En contrepartie, elle souffre de quelques limitations. En particulier, tous les logiciels ne sont pas compatibles avec elle (nous reviendrons en détail là-dessus dans le chapitre consacré aux logiciels). D'ailleurs, cette version ne s'appelle pas Windows 8 RT, mais Windows RT (sans « 8 »). C'est une version limitée, en quelque sorte.

La bonne nouvelle, c'est que vous pouvez suivre ce tutoriel quelle que soit votre version de Windows 8, même Windows RT. Je ne manquerai pas de vous prévenir lorsque nous aborderons l'un des (rares) points spécifiques à une version.

Maintenant que nous savons tout cela, je crois que le moment est venu d'allumer cet ordinateur. Qu'en dites-vous ?

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

Windows, c'est quoi au juste ? On le démarre cet ordinateur oui ou non ?

On le démarre cet ordinateur oui ou non ?

Un système d'exploitation Les deux visages de Windows 8

Vous connaissez probablement déjà ce gros bouton qui sert à mettre en route la bête (en façade de votre tour pour les ordinateurs fixes, non loin du clavier si vous avez un ordinateur portable ou bien sur l'un des côtés de votre tablette). On l'appelle le bouton d'alimentation. Il est la plupart du temps accompagné d'un symbole tel que celui-ci :

Bouton d'alimentation
Bouton d'alimentation

À partir de là, deux cas de figure se présentent, selon qu'il s'agisse ou non du premier démarrage de l'ordinateur.

Le premier démarrage : lier l'ordinateur à une adresse mail

La première fois que l'on démarre un ordinateur ou une tablette équipée de Windows 8, un programme de mise en route pose quelques questions afin de personnaliser un peu le système. Il s'agit de simples informations telles que votre nom, votre prénom, la couleur que vous préférez pour l'affichage, etc. Bref, rien de bien compliqué. Mais ce n'est pas tout car Windows vous demande également une adresse de messagerie :

Utiliser une adresse de messagerie pour se connecter à l'ordinateur
Utiliser une adresse de messagerie pour se connecter à l'ordinateur

Cette adresse servira, entre autres choses, à vous identifier sur votre ordinateur.

Je débute en informatique, je n'ai pas d'adresse de messagerie moi !

Pour tout vous dire, je m'en doutais un peu. Si vous n'avez pas d'adresse de messagerie, ce n'est pas un problème : le programme de mise en route vous permet d'en créer une. Pour cela, cliquez sur S'inscrire pour obtenir une nouvelle adresse de messagerie. Vous devez alors choisir votre nouvelle adresse et entrer quelques informations utiles :

Création d'une nouvelle adresse de messagerie
Création d'une nouvelle adresse de messagerie

Encore une fois, il y a de grandes chances que vous ayez déjà passé cette étape. Peut-être ne vous en souvenez-vous plus très bien ou peut-être quelqu'un l'avait-il fait pour vous ? Ce n'est pas un souci, nous reviendrons sur la gestion des comptes Microsoft plus loin dans ce tutoriel. L'important était ici que vous puissiez démarrer dans les meilleures conditions.

Démarrage classique

Lors des prochains démarrages de l'ordinateur, vous n'aurez plus à répondre à toutes ces questions. Après avoir appuyé sur le bouton d'alimentation, vous arriverez simplement sur un écran de ce type :

Écran de verrouillage
Écran de verrouillage

Il s’agit de l’écran de verrouillage de Windows 8. Il se peut que l’image affichée en fond soit différente chez vous, c’est simplement parce que j’ai changé la mienne. Nous verrons plus loin comment faire, patience. Pour le moment, il faut simplement donner un petit coup de molette de souris (ou bien faire glisser votre doigt de bas en haut sur un écran tactile) pour faire apparaître un nouvel écran :

Écran de connexion
Écran de connexion

Vous voilà arrivés sur l’écran de connexion, la page de choix de l'utilisateur. C'est ici que vous devez vous identifier avec l'adresse de messagerie dont nous parlions plus tôt. Dans mon exemple, le compte en question s'appelle Matthieu Bodu. Après avoir entré le mot de passe et appuyé sur la touche Entrée du clavier, l'ordinateur poursuivra son démarrage. Une fois celui-ci terminé, vous pourrez commencer à travailler explorer le monde merveilleux de l'informatique.

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

Un système d'exploitation Les deux visages de Windows 8

Les deux visages de Windows 8

On le démarre cet ordinateur oui ou non ? Extinction de l'ordinateur

On trouve Windows 8 sur deux principaux types de support : les ordinateurs ou les tablettes tactiles. Windows 8 est en effet tout aussi fonctionnel sur les deux supports. Pourtant, une énorme différence est à noter entre les deux : un ordinateur se pilote grâce au couple clavier / souris, alors qu’une tablette se commande… au doigt. Et ça change tout ! Avec les doigts, on n'appuie pas sur l'écran de manière aussi précise qu’avec un clic de souris. De plus, il est nécessaire d’afficher un clavier « virtuel » sur l’écran d’une tablette pour pouvoir taper du texte. Les concepteurs de Windows 8 ont donc dû réfléchir à une interface pouvant s’adapter aux deux types de support. Pour ce faire, ils ont donné à Windows 8 deux visages. Deux visages différents, mais néanmoins complémentaires.

Vous l’aurez compris, Windows 8 a un visage pour chaque utilisation : l’un est plus adapté aux interfaces tactiles, l’autre est plus adapté aux ordinateurs classiques. Ces deux visages ont même leur petit nom : Metro et Bureau.

L'interface Metro

Le côté « tactile » de Windows 8 est représenté par l’interface Metro, une interface présentant de larges boutons sur lesquels on appuiera sans peine, même avec de gros doigts. Elle est représentée principalement par l'écran d'accueil, également appelé écran Démarrer (sur lequel nous reviendrons dès le prochain chapitre) :

Le côté « Metro » de Windows 8
Le côté « Metro » de Windows 8

Les boutons de cet écran et ses icônes aux allures simplistes sont tout à fait caractéristiques de l'interface Metro. C'est aussi dans Metro que nous utiliserons des applications telles que celle-ci, permettant par exemple de parcourir ses albums photos :

Exemple d'application Metro : Photos
Exemple d'application Metro : Photos

Comme vous le voyez, gros boutons et couleurs vives sont là encore de mise.

Le Bureau

L'autre aspect de Windows 8, plus « traditionnel » est quant à lui représenté par le Bureau :

Le côté « Bureau »
Le côté « Bureau »

Cette fois, les boutons sont plus petits, les menus sont généralement davantage détaillés et, point très important, les différentes applications sont disposées dans des cadres (appelés fenêtres). Je ne m’attarde pas plus sur le contenu du Bureau pour le moment, nous en reparlerons également dès le prochain chapitre.

Metro et Bureau, même combat !

Je vous le disais plus haut : l’interface Metro et le Bureau sont complémentaires. Ce n’est pas parce que vous êtes sur une tablette que vous utiliserez uniquement Metro, et pas parce que vous êtes sur un ordinateur que vous utiliserez uniquement le Bureau. Au cours de votre utilisation, vous passerez d'une interface à l'autre selon ce que vous avez à faire. Vous verrez, cela se fait très naturellement, sans qu'on y pense vraiment.

Pour passer d’une interface à l’autre, il suffit de placer le curseur de la souris tout en bas à gauche de l’écran, ce qui fait apparaître un bouton présentant l’aperçu de l’autre interface (l'aperçu du Bureau si vous êtes sur Metro, et inversement) :

Passer de Metro à Bureau et inversement
Passer de Metro à Bureau et inversement

Il existe un raccourci clavier pour effectuer cette opération : la touche dotée du logo Windows, en bas du clavier.

Tout au long de ce tutoriel, nous ferons référence à ces deux aspects de Windows 8. Nous parlerons tantôt du côté Metro, tantôt du côté Bureau.

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

On le démarre cet ordinateur oui ou non ? Extinction de l'ordinateur

Extinction de l'ordinateur

Les deux visages de Windows 8 Les différents éléments à l'écran

Loin de moi l'idée de vous faire arrêter dès maintenant votre apprentissage, mais la première manipulation que nous allons apprendre est... l'extinction de l'ordinateur.

Il ne s'éteint pas comme il s'allume, avec le bouton d’alimentation ?

Eh non ! Au démarrage comme à l'arrêt, l'OS fait tout un tas d'opérations à la fois importantes mais aussi complètement invisibles pour nous. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il met quelques instants à démarrer et à s'éteindre complètement. Nous n'avons absolument pas besoin de voir ces choses ici et c'est tant mieux ! Parce que croyez-moi, c'est très compliqué. D'ailleurs, là est tout l'intérêt d'un OS comme Windows : rendre les choses simples pour l'utilisateur.

Si vous éteignez votre ordinateur avec le même bouton qu'au démarrage, cela revient à lui couper complètement l'alimentation électrique. Il s'éteint donc sans faire ses petits contrôles habituels, sans arrêter ses composants dans le bon ordre, etc. C'est un peu comme aller dormir directement en rentrant du boulot, sans passer par la case salle de bain et pyjama. Résultat, on dort moins bien et le réveil est plus difficile ! Eh bien c'est la même chose pour l'ordinateur : au moment de le rallumer, il risque d'y avoir des soucis. C'est fort peu probable car le système est bien conçu et est bardé de sécurités dans tous les coins (en d’autres termes, vous ne risquez pas de « casser » votre ordinateur) mais il y a un petit risque tout de même.

Voyons donc la marche à suivre pour envoyer dormir notre ordinateur dans les meilleures conditions. Que vous soyez côté Metro ou côté Bureau, placez votre souris tout en bas à droite de l’écran : une série d’icônes apparaissent alors en surimpression. Remonter alors la souris (tout en la laissant sur la droite) pour faire apparaître un menu latéral :

Le menu latéral permettant entre autres choses d’éteindre l’ordinateur
Le menu latéral permettant entre autres choses d’éteindre l’ordinateur

Cliquez tout d'abord sur le bouton Paramètres, puis sur Marche / Arrêt :

Bouton Marche / Arrêt
Bouton Marche / Arrêt

Enfin, choisissez l’option qui vous intéresse entre Arrêter et Redémarrer. Dans notre cas, nous choisissons d’arrêter l’ordinateur, ce qui met un terme à notre session... et à ce chapitre, par la même occasion. Mine de rien, nous avons appris pas mal de choses dans ce premier chapitre. Il était important de définir quelques termes et de lever le mystère sur ce qu'est Windows. Avec le démarrage (et l'extinction) de l'ordinateur, nous sommes parés pour continuer notre apprentissage en partant sur de bonnes bases.

La suite ? Nous allons voir quels sont tous ces menus, tous ces boutons, tous ces carrés... Bref, nous allons faire un petit tour de notre écran pour en découvrir les principaux éléments.

En résumé

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

Les deux visages de Windows 8 Les différents éléments à l'écran

Les différents éléments à l'écran

Extinction de l'ordinateur L'écran Démarrer

Une fois les divers écrans de démarrage et de choix de l'utilisateur passés, l'ordinateur est opérationnel et nous arrivons sur l’écran Démarrer. Comme ce curieux écran est le point de départ de l'utilisation de l'ordinateur, c'est avec lui que nous commencerons notre petit tour du propriétaire. En effet, c’est bien ce que je vous propose dans ce chapitre : une visite guidée de votre écran. Il est très important de savoir se repérer dans les différentes parties qui constituent votre environnement de travail (c'est le terme utilisé) : l’interface Metro, le Bureau, la barre des tâches, la zone de notification et enfin le menu Charms.

Que de nouveaux termes... Mais il n'y a rien de bien compliqué, je vous rassure. Nous allons voir tout ça ensemble au cours de ce chapitre. Cela vous permettra de connaître les quelques mots de vocabulaire que nous allons utiliser tout au long de ce tutoriel.

L'écran Démarrer

Les différents éléments à l'écran Le Bureau

On en a rapidement parlé dans le chapitre précédent : l’écran Démarrer est le point d’entrée de l’ordinateur. Il porte d’ailleurs très bien son nom. :-°

L’écran Démarrer et son « style » Metro
L’écran Démarrer et son « style » Metro

Le nom et l’avatar

Si votre ordinateur est partagé (entre les membres de votre famille par exemple), vous pouvez définir un compte par personne. En se connectant avec son compte personnel, chacun retrouvera alors ses propres documents et ses propres applications, sans avoir accès à ceux des autres. Le nom de l'utilisateur actuellement connecté apparaît alors en haut à droite de l'écran Démarrer :

Nom et avatar de l'utilisateur
Nom et avatar de l'utilisateur

À côté de ce nom se trouve l'avatar du compte, une petite image que vous pouvez choisir pour vous représenter. Il est possible que vous n’en ayez encore définie aucune mais n’ayez crainte, nous en parlerons dans un prochain chapitre.

Les tuiles

Ils sautent aux yeux, tous ces carrés et rectangles aux couleurs vives ! On les appelle les tuiles (ou vignettes). Les tuiles représentent certaines des applications présentes sur votre ordinateur. Voici par exemple la tuile de l’application Météo :

Tuile de l'application Météo
Tuile de l'application Météo

En cliquant dessus (ou en la pressant du doigt), vous lancez l’application concernée :

L'application Météo en action
L'application Météo en action

Pour revenir à l’écran Démarrer, cliquez en bas à gauche de l’écran ou bien appuyez sur la touche Windows comme nous l’avons vu dans le chapitre précédent.

Les tuiles sont alignées sur une grille, qui s'étend aussi loin que nécessaire. D’un geste du doigt ou en déplaçant la souris d’un côté ou de l’autre, vous pouvez naviguer dans votre collection de tuiles. Vous pouvez également utiliser la molette de votre souris.

Certaines tuiles sont dynamiques et permettent de présenter des informations à l’écran sans même avoir besoin d’entrer dans l’application. C’est par exemple le cas de l’application Météo, qui indique en permanence la température actuelle dans votre ville, ou encore de l'application Actualités :

Tuile de l'application Actualités
Tuile de l'application Actualités

Toutes les tuiles ne sont pas dynamiques pour autant, tout dépend des choix des concepteurs des applications et, bien sûr, de l’intérêt ou non de présenter une information directement sur l’écran d’accueil.

Le zoom sémantique

Se balader au sein des tuiles est bien sympathique, mais lorsque vous aurez installé sur votre ordinateur des dizaines et des dizaines d’applications (possédant chacune leur tuile), aller d’un bout à l’autre de l’écran Démarrer risque vite de devenir très contraignant. Heureusement, un zoom dit « sémantique » permet de prendre un peu de recul sur tout cela et d’afficher l’ensemble des tuiles à l’écran. Pour l’activer, il vous suffit d'appuyer sur le bouton situé en bas à droite de l’écran Démarrer :

Bouton du zoom sémantique
Bouton du zoom sémantique

Vous faites alors un pas de recul pour avoir une vue d’ensemble de vos tuiles :

Effet du zoom sémantique.
Effet du zoom sémantique.

Il suffit alors de cliquer sur l’un des groupes pour revenir à la vue standard, centrée sur ce groupe.

Vous pouvez également activer le zoom sémantique grâce au clavier et à la souris, avec la combinaison ctrl + molette de la souris vers le bas. Les touches Contrôle (vous en avez deux qui servent à la même chose) sont les touches de votre clavier portant l'inscription ctrl. Elles se trouvent généralement sur la ligne la plus basse de votre clavier.

Après ce petit tour de l’écran Démarrer, je vous propose que l'on se rendre maintenant du côté du Bureau. Pour vous rendre sur le Bureau, il suffit de sélectionner la tuile correspondante (peut-être que l'image affichée sur la tuile n'est pas la même chez vous, mais peu importe) :

Tuile du Bureau.
Tuile du Bureau.

Vous l’aurez compris, cette tuile ne correspond pas à une application nommée Bureau, comme il y a des applications Météo ou Actualités, mais permet de passer du côté Bureau de Windows. Je vous invite d’ailleurs à l’utiliser dès maintenant pour lire la suite de ce chapitre.

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

Les différents éléments à l'écran Le Bureau

Le Bureau

L'écran Démarrer La barre des tâches et les fenêtres

Nous voici donc arrivés sur le Bureau de Windows 8. Le Bureau est la partie « traditionnelle » de Windows 8, dans le sens où on l'utilise plus communément sur un ordinateur de bureau classique. Vous pouvez très bien l’utiliser avec votre tablette tactile, mais il n’est vraiment pas conçu pour une utilisation au doigt, contrairement à Metro.

Quand on parle du côté Bureau de Windows 8, c’est donc pour faire référence à tout ce qui n’est pas Metro. Et si on appelle cette partie Bureau, c’est parce que l’élément central qui la constitue est… le Bureau. Il est encadré en rouge sur l’image ci-dessous :

Le Bureau
Le Bureau

Pour l'instant, il n'y a pas grand chose dessus.

Comment ça « dessus » ? On y pose des choses ?

Tout à fait. Le Bureau porte bien son nom. Tout comme votre véritable bureau, vous déposerez sur votre bureau virtuel les dossiers en cours, les choses à trier, votre tasse à café... Tout cela sous forme d'icônes.

Votre Bureau ne contient probablement pas la même chose que le mien. Dans mon cas, il n'y a pour l'instant qu'une seule icône en haut à gauche : celle de la Corbeille. Nous reviendrons très vite sur cette icône. Mais encore une fois, vous pouvez la voir comme la corbeille de votre véritable bureau. Vous aurez donc deviné qu'elle servira à jeter les documents dont vous n'avez plus l'utilité (qui a dit que l'informatique était compliquée ?).

L'image représentant la jolie petite fleur bucolique à souhait est le fond d'écran. Il ne sert à rien d'autre qu'à faire joli. Vous le trouvez laid vous aussi ? Pas de souci, nous verrons bientôt comment le remplacer par l'image de votre choix. Retenez simplement ce terme pour l'instant. On continue la visite ? Après le Bureau, la barre des tâches.

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

L'écran Démarrer La barre des tâches et les fenêtres

La barre des tâches et les fenêtres

Le Bureau La zone de notifications

On continue avec notre capture d'écran munie de son magnifique cadre rouge :

La barre des tâches
La barre des tâches

On l'appelle souvent « la barre d'en bas », mais son véritable nom est la barre des tâches. Au cours de l'utilisation de l'ordinateur, elle n'arrête pas d'évoluer. Dès que vous toucherez à une fenêtre, une modification (parfois subtile) y apparaîtra. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai choisi de vous présenter les fenêtres en même temps que la barre des tâches : les deux sont liées.

Les interactions entre fenêtres et barre des tâches

Des fenêtres, vous en avez déjà aperçues si vous avez un petit peu manipulé votre ordinateur. Voilà à quoi cela peut ressembler :

Une fenêtre simple
Une fenêtre simple

Tout ce que vous allez utiliser sur votre ordinateur quand vous vous trouverez côté Bureau sera dans une fenêtre, que ce soit la navigation dans Windows ou bien l'utilisation d'un programme. D'où le nom du système : Windows (fenêtres, en anglais). Apprenons donc à les manipuler ! :)

Commençons par ouvrir une fenêtre, juste pour l'exemple. Sur ma barre des tâches, il y a pour l'instant deux boutons. Cliquez sur celui représentant des dossiers, celui de droite dans mon cas. Cela a pour effet d'ouvrir l'explorateur Windows (ne vous préoccupez pas du contenu de cette fenêtre pour l'instant, nous le détaillerons au chapitre suivant). Vous pouvez voir que le bouton sur la barre des tâches a changé d'aspect :

Changement d'état d'une icône dans la barre des tâches
Changement d'état d'une icône dans la barre des tâches

Un cadre est apparu autour du bouton, signifiant que la fenêtre de ce programme est ouverte.

Réduire une fenêtre

Cliquez à nouveau sur le même bouton. La fenêtre disparaît mais le cadre autour du bouton, lui, reste. Cela signifie que la fenêtre n'est pas réellement fermée, elle est simplement cachée. On dit qu'elle est réduite.

Cliquez encore une fois sur ce bouton, la fenêtre revient au premier plan.

Cela est très utile pour, par exemple, accéder à votre Bureau sans fermer votre fenêtre (ce qui aurait pour effet de perdre le travail en cours dans celle-ci). Lorsque vous aurez beaucoup de fenêtres ouvertes en même temps, vous ne pourrez plus vous passer de cette fonctionnalité de la barre des tâches.

On peut également réduire une fenêtre en utilisant le bouton présent en haut à droite de celle-ci :

Bouton Réduire
Bouton Réduire

Aperçu d'une fenêtre

Encore mieux, il est possible d'avoir l'aperçu d'une fenêtre ouverte, sans même cliquer. Réduisez votre fenêtre d'explorateur Windows (vous savez maintenant comment faire ;) ) et laissez immobile le curseur de votre souris sur le bouton en question :

Aperçu d'une fenêtre ouverte dans la barre des tâches
Aperçu d'une fenêtre ouverte dans la barre des tâches

Vous avez alors un bel aperçu de votre fenêtre, sans même avoir à la faire revenir au premier plan.

Déplacement des fenêtres

Pour déplacer une fenêtre, on l'attrape par le col ! Cliquez sur le haut de la fenêtre (là où se trouve son nom, voir la capture ci-dessous), maintenez le clic enfoncé puis déplacez votre souris pour déplacer la fenêtre. Relâchez le clic pour déposer la fenêtre où vous le souhaitez.

Zone où attraper une fenêtre
Zone où attraper une fenêtre

Changements de taille

Pour finir cette présentation des fenêtres, voyons comment changer leur taille. Si vous placez le curseur de votre souris à l'un des quatre coins d'une fenêtre, celui-ci changera d'aspect. Cela signifie que vous pouvez redimensionner votre fenêtre en cliquant (et en maintenant le clic, comme pour le déplacement) :

Icône de redimensionnement d'une fenêtre
Icône de redimensionnement d'une fenêtre

Pour qu'une fenêtre soit agrandie au maximum, cliquez sur le bouton suivant :

Bouton Agrandir
Bouton Agrandir

Elle occupe alors la totalité de l'écran (excepté la barre des tâches).

Petit bonus : il existe un « truc » pour redimensionner une fenêtre automatiquement afin qu'elle occupe une moitié d'écran exactement. Pour cela, déplacez votre fenêtre le plus possible à gauche (ou à droite) de votre écran, comme si vous vouliez la faire sortir de l'écran :

Positionnement d'une fenêtre dans la moitié gauche de l'écran
Positionnement d'une fenêtre dans la moitié gauche de l'écran

Lorsque vous voyez apparaître un « squelette » de fenêtre, lâchez la souris : votre fenêtre se place alors dans la partie latérale gauche (ou droite) de l'écran. Cette technique est très pratique, tout particulièrement lorsque vous voulez ouvrir deux fenêtres côte à côte. Vous verrez, ça vous arrivera. ;)

Vous pouvez fermer votre fenêtre, nous n'en aurons plus besoin dans ce chapitre. Utilisez pour cela le bouton suivant :

Bouton Fermer
Bouton Fermer

Déplacer un bouton sur la barre des tâches

Il est possible de déplacer les boutons sur la barre des tâches. Pour cela, cliquez et maintenez enfoncé le bouton gauche de la souris sur l'une des icônes puis déplacez-la vers la droite ou vers la gauche selon votre choix.

Déplacement d'un bouton dans la barre des tâches
Déplacement d'un bouton dans la barre des tâches

Retour rapide au Bureau

Tout en bas à droite de votre écran se trouve une petite zone qui ne paie pas de mine :

Bouton (caché) de retour au Bureau
Bouton (caché) de retour au Bureau

Cliquez sur ce bouton caché et toutes les fenêtres seront réduites, en un seul clic. Cela s'avère très pratique lorsque de nombreuses fenêtres sont ouvertes et que l'on a besoin d'accéder au Bureau ! Cliquez à nouveau sur le bouton pour que les fenêtres reviennent au premier plan, comme elles l'étaient avant d'être réduites.

Pour finir, je précise que toutes les manipulations vues ici sont valables pour toutes les fenêtres (pas seulement pour celle de notre exemple).

Passons à présent à la petite zone située à côté du bouton de retour au Bureau. Une zone toute petite mais qui contient bon nombre d’informations très utiles…

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

Le Bureau La zone de notifications

La zone de notifications

La barre des tâches et les fenêtres Le menu Charms

La zone de notifications, c'est la partie de l'écran qui donne l'heure (entre autres), en bas à droite :

La zone de notifications
La zone de notifications

Comme vous pouvez le voir, il n'y a pas que l'heure et la date dans cette zone. C'est même une mine d'informations insoupçonnées ! Encore faut-il savoir lire toutes ces informations... Le truc à savoir, c'est que chaque icône a sa signification. Passons-les en revue.

Une chose est à retenir ici : ces icônes servent à quelque chose. Je vois souvent des personnes utiliser quotidiennement leur ordinateur sans savoir lire ces informations. C'est dommage. L'idéal est de savoir ce que chaque icône signifie et pourquoi elle est là. Avec le temps, de nouvelles icônes apparaîtront dans cette zone de notifications. Vous apprendrez beaucoup d'elles.

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

La barre des tâches et les fenêtres Le menu Charms

Le menu Charms

La zone de notifications La navigation dans Windows

Il reste une partie de l'écran que nous n’avons pas encore passée à la loupe. Vous ne la voyez pas car elle est masquée par défaut : il s’agit du menu Charms.

Pour faire apparaître ce menu, il faut réaliser un geste de la souris bien particulier : commencez par placer le curseur tout en bas à droite de l’écran (ou tout en haut à droite) puis, tout en laissant le curseur à droite, ramenez-le vers le milieu de l’écran. Hum, je vous fais un dessin :

Faire apparaître le menu Charms
Faire apparaître le menu Charms

Si vous laissez le curseur de la souris quelques secondes dans un des coins droits de l’écran (haut ou bas), le menu Charms commencera déjà à pointer le bout de son nez (essayez, vous verrez). Mais pour le dévoiler complètement, il faut obligatoirement ramener la souris au milieu. Le geste est un peu délicat à prendre en main, mais on s'y fait très vite.

Avec un écran tactile, faites un petit geste du doigt depuis le côté droit vers l'intérieur de l'écran :

Faire apparaître le menu Charms avec un écran tactile
Faire apparaître le menu Charms avec un écran tactile

Voici donc le menu Charms :

Menu Charms
Menu Charms

Il est composé de cinq charms, dont voici de rapides descriptions.

Mais ce n’est pas tout ! Si vous invoquez le charm Paramètres dans certaines applications côté Metro, vous aurez également accès aux réglages spécifiques de ces applications. Là encore, nous y reviendrons lorsque nous apprendrons à nous servir de certaines de ces applications.

En résumé

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

La zone de notifications La navigation dans Windows

La navigation dans Windows

Le menu Charms Le cri de la souris : le clic !

Maintenant que nous avons fait connaissance avec notre environnement, nous pouvons nous aventurer dans ses méandres les plus profonds. Pour cela, nous devons apprendre à naviguer. Et là, ni volant, ni guidon, ni voile, ni rame... C'est au clavier et à la souris que nous allons le faire ! La souris a d’ailleurs plus d’un clic dans son sac, comme nous allons le voir !

Si vous utilisez Windows sur une tablette tactile, il ne sera pas question de clics bien sûr, mais de quelques gestes spécifiques que nous allons découvrir ensemble.

Quoi qu’il en soit, nous allons maintenant apprendre à nous repérer dans notre ordinateur et son arborescence. Pour cela, nous utiliserons l'incontournable explorateur Windows.

Le cri de la souris : le clic !

La navigation dans Windows L'arborescence de Windows

Une petite souris trop mignonne ! Gouzi gouzi !
Une petite souris trop mignonne ! Gouzi gouzi !

Comme je le disais en introduction, notre souris se révèle plus maligne qu'elle n'en a l'air. À tel point qu'il faut apprendre à la dompter (ceci dit ce n'est pas un tigre non plus, il ne devrait pas y avoir trop de problèmes). Elle nous sera grandement utile pour naviguer dans Windows.

Une souris a plusieurs... clics. Ça en fera sourire certains, mais quand on débute, on ne peut pas deviner que chacun d'entre eux a une fonction différente. Avec l'habitude je vous rassure, on clique sans se poser de questions.

Le clic (gauche)

Le clic « normal » est le clic gauche. Mais comme dirait la mère de Forrest Gump : « qu'est-ce que le mot normal veut dire ? ». Eh bien le clic gauche est utilisé pour à peu près tout : sélectionner un fichier, lancer une application, déplacer, réduire, ou fermer une fenêtre... Je ne m'attarde pas dessus car je pense que vous avez compris : quand il faut simplement cliquer, c'est avec le clic gauche qu'on le fait.

Avec un écran tactile, le clic gauche est remplacé par une petite tape du doigt sur l'écran. Par la suite, je parlerai de clic pour désigner aussi bien le clic de la souris que le geste tactile associé. D'ailleurs, par abus de langage, on utilise souvent le terme « cliquer », même lorsqu'on utilise une tablette. ^^

Passons maintenant à des clics plus… subtils.

Le clic droit

Le clic droit sert à ouvrir un menu « caché », appelé menu contextuel. Il se nomme ainsi car son contenu dépend du contexte, c'est-à-dire de l'endroit où le clic est effectué.

Faisons un essai sur le Bureau. Faites un clic droit en plein milieu de votre Bureau pour voir apparaître un menu contextuel tel que le suivant :

Menu contextuel du Bureau
Menu contextuel du Bureau

Certaines des options disponibles dans ce menu sont en rapport direct avec le Bureau (comme par exemple Personnaliser, que nous verrons dans un prochain chapitre). Elles ne seraient donc pas apparues si vous aviez fait un clic droit sur la barre des tâches ou sur une icône par exemple. Essayez donc, pour voir.

Avec la pratique, vous attraperez vite le réflexe de cliquer-droit (le verbe « cliquedroiter » n'existe pas, je viens de vérifier) lorsque vous aurez besoin de quelque chose sur un élément particulier.

Côté Metro, le menu contextuel est représenté différemment mais le principe est le même. Si vous jouez du clic droit sur une tuile par exemple, une barre apparaîtra en bas de l’écran, donnant accès à de nouvelles options :

Barre de commandes d’une tuile
Barre de commandes d’une tuile

Avec une tablette tactile, la manœuvre est légèrement différente. Pour faire apparaître le menu contextuel d'une tuile, il faut faire glisser très légèrement la tuile vers le bas. Pour faire apparaître le menu contextuel de l'écran Démarrer, glissez le doigt depuis le bas de l’écran vers le haut.

Faire apparaître la barre de commande d'une tuile ou de l'écran Démarrer avec les doigts
Faire apparaître la barre de commande d'une tuile ou de l'écran Démarrer avec les doigts

Pour faire disparaître le menu contextuel, il suffit de cliquer n'importe où en dehors de celui-ci (ou de sélectionner une de ses options bien sûr).

Le double-clic

Certaines actions ne peuvent être faites d'un simple clic : il faut double-cliquer, c'est-à-dire cliquer deux fois de suite très rapidement.

Mais comment savoir s'il faut cliquer ou double-cliquer ?

Très bonne question. Un simple clic permet, entre autres, de sélectionner un élément (un fichier par exemple). Pour ouvrir ce même fichier, il a donc fallu trouver une autre méthode : le double-clic.

Prenons l'exemple de la Corbeille, située sur votre Bureau :

Différents clics pour ouvrir ou sélectionner la Corbeille
Différents clics pour ouvrir ou sélectionner la Corbeille

Voilà pour les clics. Rassurez-vous : il n'y a pas de double clic droit !

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

La navigation dans Windows L'arborescence de Windows

L'arborescence de Windows

Le cri de la souris : le clic ! L'explorateur Windows

Windows est bâti sur une arborescence de dossiers (également appelés répertoires) et de fichiers. Ce concept est aussi important qu'il est facile à comprendre.

Si tous vos fichiers se trouvaient sur votre Bureau, vous manqueriez très vite de place. La comparaison avec un véritable bureau tient toujours : tous vos documents ne sont pas en permanence sur votre bureau, et heureusement. La plupart sont bien classés dans une armoire (je dis bien en théorie... ;) ). Vous y avez des dossiers (ou des classeurs, ou des pochettes, peu importe). Au sein de ces dossiers, vous avez peut-être des sous-dossiers. Puis d'autres sous-sous-dossiers, etc... Vos documents sont rangés dans ces dossiers.

Votre disque dur est votre armoire. Il comporte comme elle des dossiers, qui peuvent contenir des sous-dossiers et des fichiers.

Pardon ? Notre disque... quoi ?

Précisons ce qu'est un disque dur (c'est important). Le disque dur est la mémoire de votre ordinateur. Quand vous enregistrez quelque chose, cela est inscrit sur le disque dur. Cela permet à l'ordinateur de se souvenir de vos fichiers, même lorsqu'il est éteint. C'est aussi le disque dur qui contient votre système Windows. Bref, retenez simplement ceci : disque dur = mémoire.

Votre disque dur contient donc votre arborescence. Un petit schéma pour bien fixer les idées ? Le voici :

Arborescence de Windows
Arborescence de Windows

Le concept d'arborescence est très important. Pour vous y retrouver, pensez simplement à une grosse armoire, le principe est le même.

Voyons maintenant comment nous déplacer au sein de cette arborescence.

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

Le cri de la souris : le clic ! L'explorateur Windows

L'explorateur Windows

L'arborescence de Windows TP : Promenons-nous...

Vous souvenez-vous de la fenêtre que nous avions ouverte dans le chapitre précédent, l'explorateur Windows ? Eh bien c'est le moment de l'ouvrir à nouveau.

L'explorateur Windows
L'explorateur Windows

Vous voici devant l'explorateur Windows. Sous ce nom quelque peu pompeux, se cache le programme qui permet de naviguer dans l'arborescence de votre ordinateur. Sa fenêtre est composée de plusieurs parties, que nous allons détailler.

La barre d'adresse

La barre d'adresse
La barre d'adresse

La barre d'adresse vous indique où vous vous situez dans votre ordinateur. Cela vous permet de vous situer dans l'arborescence de Windows : elle indique le chemin parcouru dans l'arborescence pour arriver jusqu'au dossier actuel.

Dans notre exemple, le chemin est le suivant :

Disque local (C:) ► Utilisateurs ► Matthieu

Ainsi, nous savons que nous nous trouvons dans le dossier nommé Matthieu, lui-même situé dans un dossier nommé Utilisateurs, lui-même situé sur notre disque dur (les disques durs sont nommés avec une lettre suivie de deux points, ici C:) ;

Le contenu du dossier visité est représenté dans la partie centrale de l'explorateur Windows.

La partie centrale

La partie centrale (la grande section sur fond blanc) représente donc notre dossier, celui dans lequel on se trouve. C'est un peu comme si nous venions d'ouvrir un dossier sur notre vrai bureau et que nous regardions son contenu : on y voit les fichiers et sous-dossiers qui s'y trouvent.

Se déplacer de dossier en dossier

Pour aller dans un sous-dossier, double-cliquez sur celui-ci. Pour ouvrir un fichier... eh bien faites de même.

Et pour revenir au dossier parent (c'est-à-dire celui qui contient le dossier courant) ?

Il y a plusieurs méthodes :

Navigation avec la barre d'adresse
Navigation avec la barre d'adresse

Disposition d’affichage

Les éléments affichés dans la partie centrale peuvent être présentés de bien des façons, selon vos préférences. Pour choisir la disposition d’affichage, cliquez sur l’onglet Affichage, situé en haut de la fenêtre de l’explorateur. Un ruban doté de nombreux boutons s’ouvre alors :

Le ruban Affichage
Le ruban Affichage

Vous pouvez y choisir la disposition d'affichage en cliquant sur l’un des modes proposés : Très grandes icônes, Grandes icônes, Icônes moyennes, Liste, etc. Je vous laisse tester les différents affichages et choisir celui qui vous convient le mieux.

D’autres commandes intéressantes se trouvent dans le ruban Affichage comme notamment, à gauche, un bouton permettant d’afficher ou non le Volet de navigation.

Le volet de navigation

Le panneau latéral (à gauche) est appelé Volet de navigation. Il comporte toute une série de raccourcis pour aller directement à un point précis de votre ordinateur. On évite ainsi de parcourir toute l'arborescence dans tous les sens. :soleil:

Le volet de navigation
Le volet de navigation

Il suffit d'un clic pour se rendre sur le Bureau ou sur le disque dur (appelé ici Disque local C:) par exemple. Il existe bien d'autres liens, que nous découvrirons au cours de ce tutoriel.

Comme nous le disions plus haut, il est possible de masquer ce volet en cliquant sur le bouton adéquat dans le ruban Affichage.

Masquer ou afficher le volet de navigation
Masquer ou afficher le volet de navigation

Cochez ou décocher l’option Volet de navigation pour afficher ou masquer ce dernier. N’hésitez surtout pas à parcourir le reste des commandes possibles pour vous faire une idée.

La barre de recherche

Très pratique également, cette petite barre de recherche permet de mettre la main sur un fichier très rapidement. Elle se trouve en haut de la fenêtre, à droite de la barre d'adresse :

La barre de recherche de l’explorateur
La barre de recherche de l’explorateur

Imaginez la situation suivante... Vous vous trouvez dans un dossier comportant des centaines de fichiers (ça arrivera, vous verrez, avec vos photos ou votre musique par exemple). Seulement voilà, vous ne voulez accéder qu'au fichier toto, pas à un autre. Eh bien vous n'avez qu'à taper les premières lettres de son nom dans la barre de recherche (tant qu'on y est, pour 4 lettres, vous pouvez même toutes les taper) : seuls les fichiers correspondant à votre recherche apparaîtront dans la fenêtre.

Si vous tapez « tot », alors tous les fichiers du dossier actuel commençant par les lettres « tot » apparaîtront :

Recherche des fichiers contenant les lettres « tot »
Recherche des fichiers contenant les lettres « tot »

Mais ce n’est pas tout. Lors d’une recherche, un ruban supplémentaire apparaît : le ruban Recherche. Comme c’est un ruban masqué par défaut, il est même surmonté d’une petite bulle colorée Outils de recherche pour attirer votre attention (voir en rose sur l'image ci-dessus). C’est une petite astuce visuelle très pratique pour se repérer dans un logiciel et savoir où cliquer. Retenez-la bien.

Ce ruban contient tout un tas de commandes permettant, comme vous pouvez vous en doutez, d’affiner votre recherche :

Ruban Rechercher
Ruban Rechercher

On notera notamment la possibilité de rechercher dans le dossier actuel ou dans tous les sous-dossiers de l’arborescence ou encore de rechercher par date. Pratique !

N'hésitez pas à vous promener dans l'arborescence de votre (ou de vos) disque(s) dur(s).

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

L'arborescence de Windows TP : Promenons-nous...

TP : Promenons-nous...

L'explorateur Windows Les applications et les logiciels

Maintenant que nous connaissons mieux l'explorateur Windows, utilisons-le ! Je vous propose un petit TP pour finir ce chapitre, dans lequel nous allons nous promener dans l'arborescence de Windows. Je vous invite grandement à faire les manipulations en même temps que moi si vous le pouvez. Pour commencer, ouvrons une fenêtre d'explorateur :

L'explorateur Windows
L'explorateur Windows

Où se trouve-t-on dans l'arborescence ? Selon la barre d'adresse, nous nous trouvons dans les Bibliothèques. C'est un endroit « stratégique » de Windows, car nous y revenons régulièrement. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, l'emplacement Bibliothèques n'est pas la racine de l'arborescence de Windows. Ce n'est que l'une de ses nombreuses ramifications. Mais elle est tellement importante que Windows nous y place directement quand nous ouvrons une fenêtre d'explorateur.

Dans la Bibliothèque, vous avez accès à quatre dossiers :

Rendez-vous par exemple dans les Documents, en double-cliquant dessus. Si vous n'avez pas encore beaucoup utilisé votre ordinateur, il est probable que ce dossier soit vide :

Bibliothèques > Documents
Bibliothèques > Documents

Je souhaite attirer votre attention sur deux détails ici (les deux cadres rouges). Tout d'abord, Windows est très gentil, il vous dit que « le dossier est vide » (ce n'est peut-être pas le cas chez vous mais peu importe). Deuxièmement, vous pouvez voir que la barre d'adresse a évolué et vous indique que vous vous trouvez dans un sous-dossier de Bibliothèques : Documents.

Si vous êtes d'accord, continuons notre promenade dans l'arborescence de Windows ! Cliquez sur le lien Ordinateur, dans le volet de navigation (le panneau de gauche) :

Lien Ordinateur dans le volet de navigation
Lien Ordinateur dans le volet de navigation

Ordinateur est un autre endroit « stratégique » de Windows. C'est ici que vous pouvez, entre autres, accéder à votre disque dur :

Disque dur
Disque dur

Au passage, remarquez la barre bleue qui indique la quantité de mémoire utilisée sur votre disque. Dans mon cas, il va falloir que je pense à faire un peu de tri, mon disque commence à se remplir sérieusement.

Vous souvenez-vous du schéma de l'arborescence Windows vu plus tôt ? Le disque dur y était représenté comme la racine. Eh bien nous y sommes ! Double-cliquez sur le disque dur pour y entrer. Vous devriez avoir accès à quelques dossiers :

Quelques dossiers dans le disque dur
Quelques dossiers dans le disque dur

Si la disposition des icônes vous déplaît, n'hésitez surtout pas à la changer, comme on l'a vu plus tôt.

Déplacez-vous maintenant dans le dossier Utilisateurs (toujours grâce au double-clic). Entrez ensuite dans le dossier portant votre nom d'utilisateur (pour moi, c'est Matthieu). À ce stade, si vous observez votre barre d'adresse, elle devrait ressembler à ceci :

Évolution de la barre d'adresse au cours du TP
Évolution de la barre d'adresse au cours du TP

Que de chemin parcouru depuis la racine ! Et à la vue de tous les dossiers contenus dans le dernier répertoire ouvert, c'est loin d'être fini ! Cela dit, nous nous arrêterons ici pour le moment (en tout cas, je ne vous accompagne pas plus loin). J'espère que cette première balade dans l'arborescence de Windows vous aura plu ! La navigation dans Windows est la base de tout ce que vous ferez sur votre ordinateur. Encore une fois : promenez-vous ! Allez voir ce qui se trouve ça et là. L'important est que vous vous habituiez à l'explorateur Windows. Pour les plus curieux, n'hésitez pas non plus à faire des clics droits un peu partout pour voir les options qu'on vous propose. Ne vous en faites pas, vous ne risquez pas d'abîmer votre ordinateur. ;)

En résumé

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

L'explorateur Windows Les applications et les logiciels

Les applications et les logiciels

TP : Promenons-nous... Logiciels ? Applications ?

Dans ce chapitre, nous allons commencer à manipuler sérieusement notre ordinateur. « Enfin ! », diront certains, et je suis bien d'accord avec eux. Mais je pense que ce que nous avons vu précédemment était nécessaire. Vous avez maintenant toutes les bases pour la suite.

Dans cette partie, nous allons apprendre ce que sont les logiciels et les applications. Certains d'entre vous le savent déjà. D'autres en ont une idée plus ou moins vague et d'autres encore n'en ont jamais entendu parler. Nous allons donc commencer par définir ce qu'est un logiciel au sens large, avant d'apprendre à en utiliser un. Nous verrons également quelques exemples de logiciels et d’applications très couramment utilisés.

Logiciels ? Applications ?

Les applications et les logiciels Lancement et arrêt

Définition d’un logiciel

Je vous passerai la définition du Larousse ou même celle de Wikipédia. Bien qu'elles soient plus complètes que la mienne, elles ne sont pas des plus simples à comprendre lorsqu'on débute en informatique. Un logiciel est un peu comme une petite couche supplémentaire venant se greffer au système d'exploitation (Windows). Cette couche va alors permettre de réaliser une nouvelle tâche, que l'OS seul ne savait pas faire.

Schématiquement, cela donnerait :

Un logiciel ou une application s’appuie sur le système pour apporter une nouvelle fonctionnalité
Un logiciel ou une application s’appuie sur le système pour apporter une nouvelle fonctionnalité

Prenons l'exemple d'un logiciel de traitement de texte. L'OS seul ne nous permet pas d'écrire du texte, de le mettre en forme, de l'imprimer, etc. Il faut pour cela lui ajouter cette fonctionnalité par le biais d'un logiciel conçu spécialement pour faire du texte. C'est pour cette raison qu'on parle d'installation d'un logiciel : on l'ajoute à l'OS.

Vous le savez maintenant, Windows 8 est composé de deux facettes complémentaires : l’interface Metro et le Bureau. Dans les chapitres précédents, vous avez pu vous rendre compte des différences entre ces deux facettes, notamment en terme de design et de manipulation des éléments. C’est donc tout naturellement que les logiciels que nous allons découvrir maintenant se répartissent, eux aussi, en deux catégories :

En réalité il existe une troisième catégorie : les logiciels hybrides, qui sont capables de s’adapter au Bureau comme à Metro. C’est le même logiciel, mais son interface s'adapte selon que vous l’utilisiez d’un côté ou de l’autre de Windows. Finalement, on retient surtout la dualité Metro/Bureau.

En règle générale, les logiciels Bureau sont plus complets que les applications Metro. Ils permettent notamment souvent de créer (des documents textes ou tableurs, des images, etc.) quand les applications Metro ne permettent que de consulter (un flux d’actualités, les prévisions météo, etc.). Ceci n’est bien sûr pas une règle absolue à prendre au pied de la lettre, mais une différence couramment remarquée entre les applications Metro et les logiciels Bureau.

Que vous ayez une tablette ou un ordinateur, vous pouvez utiliser indifféremment les logiciels Bureau et Metro (sauf pour Windows RT, qui reste un cas un petit peu à part comme je vous le disais plus tôt). Windows 8 est conçu pour être utilisé à la souris ou au doigt de la même façon. Ne vous limitez donc pas à l'utilisation d'une seule catégorie de logiciels à cause de votre matériel. ;)

Par abus de langage, on appelle le plus souvent logiciels (tout court) les logiciels conçus pour le Bureau et applications les logiciels conçus pour Metro. Dans la suite de ce tutoriel, j’utiliserai sans vergogne cet abus de langage. ;)

Quelques exemples d'applications Metro pré-embarquées dans Windows 8

Faisons un petit tour du propriétaire, histoire d'avoir quelques exemples (et de connaître un peu mieux notre ordinateur par la même occasion). De plus, ces quelques exemples vous permettront de commencer à toucher du doigt les possibilités offertes par Windows 8.

Cartes

Un itinéraire à choisir ? L’application Cartes permet de rechercher une adresse et de l’afficher sur un plan détaillé :

L’application Cartes
L’application Cartes

Météo

L’application Météo donne les prévisions concernant le temps à venir, bien sûr. Elle est capable de déterminer votre localisation géographique afin d’indiquer les prévisions météo qui vous intéressent en premier lieu, mais vous pouvez choisir d’afficher les prévisions d’une autre ville. L’image de fond change selon la saison, l’heure de la journée et bien sûr… le temps qu’il fait :

L'application Météo
L'application Météo

La tuile de l’application Météo est dynamique. Vous n’avez donc même pas besoin de quitter l’écran Démarrer pour avoir vos prévisions :

Tuile de l'application Météo. Bien sûr, il pleut à Paris !
Tuile de l'application Météo. Bien sûr, il pleut à Paris !

Caméra

Si votre ordinateur est équipé d’une webcam, l’application Caméra vous permettra d’en profiter très facilement pour vous tirer le portrait :

Application Caméra. Que je suis beau !
Application Caméra. Que je suis beau !

Internet Explorer

C'est peut-être le plus important de la série ! C'est celui qui permet d'aller sur... Internet ! Ah bon, vous aviez deviné ? Aujourd'hui, un ordinateur sert principalement à naviguer sur le Web. C'est même une activité si importante que nous y consacrerons la grande partie suivante de ce cours. Je vous présente tout de même celui qu'on appelle souvent par ses initiales, IE :

IE Metro, l’application permettant de surfer sur le Web
IE Metro, l’application permettant de surfer sur le Web

Ce ne sont que quelques menus exemples, il existe des centaines d’autres applications.

Quelques exemples de logiciels Bureau

Passons à présent à quelques exemples de logiciels Bureau.

Le Bloc-note

Le plus simple des logiciels de traitement de texte ! Il est même délicat d'appeler ça du traitement de texte car en réalité, à part taper du texte, vous ne pouvez pas faire grand-chose avec. :p Mais il porte bien son nom : il est l'équivalent du bloc-note qui traine dans la cuisine pour faire une liste de courses.

Le Bloc-notes
Le Bloc-notes

La calculatrice

Je suis sûr qu'avec un nom pareil, vous avez deviné la fonction de ce logiciel. Peut-être l'ignorez-vous, mais votre ordinateur est un super calculateur. En réalité (et sans que nous ne nous en rendions compte) il fait des millions d'opérations à la seconde. Il peut bien nous laisser la main cinq minutes pour faire nos petits calculs à nous autres humains. :D

La calculatrice
La calculatrice

Paint

Paint est le logiciel de dessin de Windows. Il est basique mais parfois utile. C'est l'un des premiers logiciels que les enfants utilisent. Mettez un enfant devant et laissez son âme d’artiste s’exprimer. À défaut d'œuvres d'arts majeurs, vous aurez la paix pendant un petit moment. ;)

Paint, le logiciel de dessin. J’espère que vous aurez reconnu mon Zozor ! Non ? Ah bon.
Paint, le logiciel de dessin. J’espère que vous aurez reconnu mon Zozor ! Non ? Ah bon.

Internet Explorer… Encore !

Ce nom vous dit probablement quelque chose et pour cause : nous en avons parlé un tout petit peu plus haut dans ce chapitre. Eh oui, IE fait partie de ces logiciels hybrides, à la fois Metro et Bureau. Pour nous ça ne change pas grand-chose : si nous nous trouvons côté Metro, c’est le IE Metro qui s’ouvrira, alors que si nous sommes côté Bureau, ce sera la version Bureau. Finalement, nous avons la possibilité de choisir l’interface à utiliser selon notre matériel ou nos préférences.

Internet Explorer, côté Bureau.
Internet Explorer, côté Bureau.

Nous verrons tout à l'heure comment installer de nouvelles applications et de nouveaux logiciels. Mais pour l'instant (et pour ne perdre personne) nous allons nous faire les dents sur ceux-là. Ils sont à la fois basiques et utiles : c’est idéal pour apprendre.

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

Les applications et les logiciels Lancement et arrêt

Lancement et arrêt

Logiciels ? Applications ? Le Windows Store pour les applications Metro

Les applications et logiciels dont nous venons de parler sont déjà présents par défaut sur notre ordinateur ou notre tablette. Avant de voir comment en installer de nouvelles, nous allons déjà voir comment trouver et lancer celles-ci.

Pourquoi faut-il « lancer » une application ou un logiciel ?

Comme on l'a vu, une application Metro (ou un logiciel Bureau, c’est le même principe) est une surcouche de notre OS Windows, qui permet d'étendre ses possibilités. La contrepartie, c'est que toutes ces applications utilisent et partagent la puissance de l’ordinateur. Même si Windows est capable de gérer plusieurs applications et logiciels à la fois, cette puissance n'est pas infinie !

Lorsqu'on démarre l'ordinateur, on démarre Windows. Mais les applications et les logiciels, eux, restent arrêtés. On ne les lance que si on en a besoin. Lorsqu'on a fini avec une application, la fermer permet de libérer de la puissance. Ainsi peut-on en ouvrir d'autres sans souci.

Où et comment lancer nos logiciels ?

Certaines applications et certains logiciels ont leur tuile sur l'écran Démarrer. C'est par exemple le cas des applications Météo, Maps, Caméra ou encore Internet Explorer. Pour les lancer, il suffit de cliquer sur la tuile correspondante. À tout moment vous pouvez revenir à l’écran Démarrer en cliquant en bas à gauche de l’écran ou en appuyant sur la touche Image utilisateur (exactement comme lorsque vous souhaitez passer du Bureau à l’écran Démarrer).

Si vous lancez une application Metro, celle-ci sera ouverte en plein écran. En revanche, si vous lancez un logiciel Bureau, vous basculerez automatiquement vers le Bureau afin que le logiciel s’ouvre dans une fenêtre bien à lui. J’en profite pour vous faire remarquer une différence fondamentale entre une application et un logiciel : les premières s’exécutent en plein écran alors que les seconds sont cantonnés dans une fenêtre.

Bien, mais qu’en est-il de Paint par exemple ? Si vous débutez avec votre ordinateur, il y a fort à parier que Paint n'ait pas sa tuile sur l’écran Démarrer. Dans ce cas, comment faire pour le lancer ?

Le menu Toutes les applications

L’écran Démarrer contient par défaut quelques tuiles mais tous les logiciels et applications n’y figurent pas. Heureusement d’ailleurs, car on ne s’y retrouverait pas ! Pour afficher tout le monde, il faut sélectionner le bouton Toutes les applications, qui se trouve dans le menu contextuel de l’écran Démarrer. Faites tout d’abord apparaître le menu contextuel comme on l’a vu dans le chapitre précédent, grâce un clic droit sur l’écran Démarrer.

Le menu contextuel de l’écran Démarrer ne contient qu’une seule option, Toutes les applications :

Le bouton Toutes les applications de l’écran Démarrer.
Le bouton Toutes les applications de l’écran Démarrer.

En choisissant cette option, un nouvel écran apparaît :

Toutes les applications.
Toutes les applications.

Si vous le trouvez encore trop fouillis (ce qui sera forcément le cas lorsque vous aurez beaucoup d’applications), sachez que vous pouvez utiliser le zoom sémantique dont nous parlions plus tôt. Cela se fait exactement comme sur l’écran Démarrer, en utilisant le bouton suivant, situé tout en bas à droite de l'écran :

Bouton du zoom sémantique.
Bouton du zoom sémantique.

On fait alors un pas de recul pour voir les logiciels et applications triés par groupes, notamment suivant leurs initiales :

Le zoom sémantique du menu Toutes les applications.
Le zoom sémantique du menu Toutes les applications.

Comme d’habitude, cliquez sur un groupe pour recentrer la vue dessus.

Rechercher une application ou un logiciel

Le menu Toutes les applications est bien pratique, mais il faut encore chercher dans toutes ces icônes l’application voulue. Pas toujours évident, même en s’aidant du zoom sémantique...

Une autre façon de trouver une application ou un logiciel est de faire une recherche sur son nom. Lorsque vous vous trouvez sur l'écran Démarrer, tapez simplement ses premières lettres pour lancer une recherche. Tapez par exemple les premières lettres du logiciel Paint : au fur et à mesure que vous entrez les lettres, la liste est filtrée et seuls les éléments correspondant à ce que vous cherchez sont affichés. Vous avez alors très vite accès au logiciel désiré. Dans mon cas je tape « pai » et obtiens la liste de toutes les applications dont le nom contient ces trois lettres :

Recherche d’une application en tapant les premières lettres de son nom.
Recherche d’une application en tapant les premières lettres de son nom.

Il n’y a qu’une application qui répond à ce critère de recherche, mon choix est donc vite fait ! :)

On prend vite l'habitude de lancer un logiciel avec la combinaison de touches suivante :

Image utilisateur(pour rejoindre l'écran Démarrer) + les premières lettres du nom du logiciel + Entrée (pour lancer le logiciel trouvé)
On lance ainsi le logiciel très rapidement, sans même utiliser la souris !

Notez que ce champ de recherche est également accessible depuis n'importe où (Metro comme Bureau donc) grâce au charm Rechercher, dont nous avons parlé plus tôt.

Charm Rechercher.
Charm Rechercher.

Arrêter une application Metro ou un logiciel

Comme je vous le disais plus haut, la puissance de l’ordinateur n’est pas infinie : plus vous lancerez d’applications et de logiciels, plus ce dernier devra travailler pour les faire fonctionner en même temps. Il est donc important de savoir comment arrêter une application Metro et un logiciel Bureau afin de libérer un peu de puissance. Cela dit, je vous rassure, les ordinateurs que nous utilisons aujourd’hui sont assez puissants et Windows 8 est assez bien conçu pour que, dans les faits, nous n’ayons quasiment jamais besoin d’arrêter une application Metro. Cela est moins vrai pour les logiciels côté Bureau car ceux-ci sont généralement plus gourmands en ressources que leurs homologues Metro. Il est donc important de fermer un logiciel quand vous ne l’utilisez plus.

Fermer un logiciel est on ne peut plus simple. On ferme un logiciel comme on ferme une fenêtre d'explorateur Windows : avec la croix rouge en haut à droite de la fenêtre.

Pour les applications Metro, la démarche est différente. Lorsque l’application à fermer est au premier plan, placez la souris tout en haut de l’écran afin de faire apparaître une petite main :

Dans une application, placez la souris en haut de l’écran pour que le curseur se transforme en main.
Dans une application, placez la souris en haut de l’écran pour que le curseur se transforme en main.

Cliquez (du clic gauche) et maintenez le clic enfoncé puis descendez tout en bas de l’écran jusqu’à ce que l’application apparaisse ainsi :

Faites « descendre » l’application en cours pour l’arrêter.
Faites « descendre » l’application en cours pour l’arrêter.

Relâchez alors le clic : vous vous retrouvez sur l’écran Démarrer, l’application est arrêtée.

Autre méthode, plus rapide, utilisez le raccourci clavier Alt + F4.

Arrêter une application au doigt.
Arrêter une application au doigt.

Arrêter une application Metro est très rare. En général, on se contente de revenir à l’écran Démarrer et de laisser fonctionner l’application en arrière-plan.

Très bien mais alors dans ce cas, comment revient-on à une application en arrière-plan ?

J’y viens, j’y viens… ;)

Passer d'une application à une autre

N’hésitez pas à lancer quelques applications afin de voir à quoi tout cela peut bien ressembler. Lorsque vous avez fini avec une application, vous pouvez toujours revenir à l’écran Démarrer en cliquant en bas à gauche de l’écran. Vous pouvez alors choisir une autre application et continuer votre petit tour.

Revenir à l’écran Démarrer est pratique pour lancer une nouvelle application, mais moins pour revenir à une application déjà lancée. Prenons un exemple : vous êtes en train de définir votre itinéraire pour vous rendre sur votre lieu de vacances. Vous utilisez donc tranquillement l’application Maps quand, pressé d’y être, vous vous posez la question du temps qu’il fera là-bas. En toute logique, vous revenez donc à l’écran Démarrer pour lancer l’application Météo. Je vous pose alors la question : comment, à ce stade, revenir à l’application Maps ?

Deux choix s’offrent à vous :

Pour reprendre notre exemple, vous pouvez passer de l’application Maps à l’application Météo en cliquant tout simplement en haut à gauche de l’écran :

Un clic en haut à gauche permet de passer d'une application à la précédente.
Un clic en haut à gauche permet de passer d'une application à la précédente.

Super ! Et si je veux jongler entre non pas deux, mais trois applications, ou plus ?

Le coin supérieur gauche de l’écran réserve une autre petite surprise : après y avoir placé le curseur de la souris (sans cliquer), descendez-le pour faire apparaître un panneau latéral contenant toutes les applications actuellement lancées :

Faire apparaître le panneau latéral des applications ouvertes.
Faire apparaître le panneau latéral des applications ouvertes.

Les applications qui apparaissent dans le panneau latéral sont les applications lancées depuis que l’ordinateur est démarré. En bas de ce panneau, on retrouve le bouton permettant de se rendre à l’écran Démarrer.

Faire apparaître le panneau latéral avec un écran tactile.
Faire apparaître le panneau latéral avec un écran tactile.

Enfin, si vous avez fait un tour du côté du Bureau, ce dernier apparaîtra dans le panneau latéral au même titre qu’une application Metro standard. Cela dit, que vous ayez lancé un ou plusieurs logiciels côté Bureau, une seule vignette apparaîtra dans le panneau latéral. Finalement, l’ensemble du Bureau est vu comme une seule grosse application :

Côté Metro, le Bureau est vu comme une seule application.
Côté Metro, le Bureau est vu comme une seule application.

Côté Bureau justement, passer d’un logiciel à l’autre est beaucoup plus simple car il suffit d’utiliser la barre des tâche dont nous avons déjà parlé :

Saurez-vous reconnaître quelques uns des logiciels lancés ?
Saurez-vous reconnaître quelques uns des logiciels lancés ?
Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

Logiciels ? Applications ? Le Windows Store pour les applications Metro

Le Windows Store pour les applications Metro

Lancement et arrêt Installation et désinstallation de logiciels Bureau

Les logiciels et applications présents par défaut sur l’ordinateur sont bien sympathiques, mais on y trouve bien vite les limites si on ne va pas au-delà. Heureusement, il en existe des centaines, voir des milliers d’autres. Tous ne sont pas utiles, tous ne sont pas bien faits, certains font la même chose que d’autres, certains sont gratuits quand d’autres sont payants… Bref, il y a de tout !

L’installation d’une application Metro diffère grandement de celle d’un logiciel Bureau. Si installer un logiciel est relativement simple, installer une application Metro est… encore plus simple ! On utilise pour cela le Windows Store. Pour le moment, intéressons-nous donc simplement au Windows Store, nous verrons le cas des logiciels Bureau tout à l'heure.

Toutes les nouvelles applications Metro que vous pouvez installer sur votre ordinateur ou votre tablette sont accessibles via le Windows Store. Le Windows Store est une application un peu spéciale car elle permet de télécharger et d’installer d’autres applications. C’est en quelque sorte la mère de toutes les applications. Vous trouverez sa tuile sur l’écran Démarrer ou bien en faisant une petite recherche comme on l’a vu plus haut.

Tuile du Windows Store
Tuile du Windows Store

Installer une nouvelle application

Nous allons maintenant voir comment installer une nouvelle application sur l’ordinateur, en passant par le Windows Store. Vous allez voir que la démarche est on ne peut plus simple ! Commençons bien sûr par lancer le Windows Store :

Le Windows Store
Le Windows Store

À première vue, le Windows Store ressemble à l’écran Démarrer : une série de tuiles classées en différents groupes. La différence, bien évidemment, est que les applications présentes ici ne sont pas encore installées sur votre machine.

Cliquez sur le nom d’un groupe pour voir toutes les applications qui y sont disponibles. Je choisis par exemple le groupe Jeux :

Les applications disponibles au sein d’un groupe particulier, ici le groupe Jeux
Les applications disponibles au sein d’un groupe particulier, ici le groupe Jeux

Remarquez le menu, situé au-dessus des applications, permettant de filtrer l’affichage au sein du groupe par sous-catégorie, par prix ou par distinction (nouveautés, meilleur classement, etc.). C'est un outil très pratique pour cibler votre recherche.

En cliquant sur une application, un résumé de celle-ci est affiché à l'écran :

Résumé d’une application avant installation
Résumé d’une application avant installation

Cet écran est probablement le plus important du Windows Store car il contient une mine d’information sur l’application que vous allez potentiellement installer. Tout d’abord, la partie supérieure contient le nom de l’application (ici Cut The Rope) et un bouton en forme de flèche, permettant de revenir à l’écran précédent.

La partie centrale de l’écran se décompose en deux grandes sections. À droite, on trouve des informations sur le contenu même de l’application : une ou plusieurs captures d’écran, une petite description, un lien vers le site Web, etc. En cliquant sur l’onglet Critiques, on accède à des témoignages d’utilisateurs ayant déjà essayé l’application. La section de gauche (la section sur fond gris sur l’image ci-dessus) apporte des informations générales sur l’application, telles que son prix, sa notation (sous forme d’étoiles) ou encore l’âge requis pour l’utiliser. Bref, jusqu'ici, rien de bien compliqué.

Toujours dans la section de gauche, on trouve une note très importante sous le libellé « Cette application comporte une autorisation d’utilisation ». Il s’agit d’un accès spécifique dont l’application a besoin pour fonctionner.

Dans le cas de l’application ci-dessus, l’autorisation requise est « Votre connexion Internet ». Cela semble logique, dans la mesure où l’application est un jeu et que nous allons pouvoir comparer notre score avec celui d’autres joueurs via Internet. Bien, mais que diriez-vous si une application vous demandait les autorisations ci-dessous ?

Autorisations de l'application à installer
Autorisations de l'application à installer

À en croire le message indiqué, l’application en question aura accès à ma webcam, à ma bibliothèque d’images et à ma connexion Internet. Autrement dit, une fois installée, l’application sera en mesure d’envoyer mes photos ou même l’image de ma webcam à un tiers via Internet ! :waw: Rassurez-vous, j’ai tiré cet exemple d’une application de retouche photo. Ces autorisations sont donc tout à fait légitimes. Si je vous les ai présentées ainsi, c’était simplement pour vous mettre en garde contre les potentiels abus de certaines applications. Avant d’installer une nouvelle application, posez-vous donc toujours la question de l’intérêt des autorisations demandées. Si un simple jeu de Tetris demande l’accès à vos contacts téléphoniques, il y a peut-être des questions à se poser quant aux réelles intentions de ses concepteurs...

Je vous ai fait peur ? Tant mieux, c’était un peu le but, je l’avoue volontiers. :D Cela dit les applications disponibles sur le Windows Store sont soumises à une validation plutôt stricte de la part de Microsoft, qui vérifie qu’il n’y aura pas de danger pour l’utilisateur (c’est-à-dire nous). C’est un bon garde-fou, néanmoins il faut toujours rester vigilent lorsqu’on installe une nouvelle application (ou pire, lorsqu’on installe un nouveau logiciel, comme on le verra bientôt).

Pour installer l’application, il ne vous reste plus qu’à cliquer sur le bouton Installation :

Bouton Installation
Bouton Installation

Dans le cas d’une application payante, vous avez le choix entre acheter l’application ou bien l’essayer :

Boutons Acheter et Essayer
Boutons Acheter et Essayer

L’installation va alors avoir lieu automatiquement en tâche de fond. Une fois installée, la tuile de la nouvelle venue est disponible sur l’écran Démarrer, à droite de toutes les autres tuiles :

Nouvelle tuile sur l'écran Démarrer
Nouvelle tuile sur l'écran Démarrer

Mise à jour des applications

Le cycle de vie d’une application ne s’arrête pas au moment de son installation. Pendant que nous en profitons tranquillement, ses concepteurs continuent de la faire évoluer pour lui ajouter de nouvelles fonctionnalités ou bien encore pour corriger d’éventuels bugs. Le problème est que, lors de l’installation d’une application, le Windows Store récupère cette dernière sur Internet et l’installe dans son état actuel sur notre ordinateur. Si le concepteur de l’application en publie une nouvelle version, nous aurons toujours la version précédente. Cela constitue un problème récurrent en Informatique : celui des mises à jour.

Cycle de vie d'une application
Cycle de vie d'une application

Dès lors, comment savoir si une nouvelle mise à jour d’application est disponible ? Eh bien l’information se trouve sous nos yeux, directement sur la tuile du Windows Store :

Le nombre de mises à jour disponible est indiqué sur la tuile du Windows Store
Le nombre de mises à jour disponible est indiqué sur la tuile du Windows Store

Le petit numéro présent en bas à droite de la tuile correspond au nombre d’applications qui, parmi celles déjà installées sur l’ordinateur, ont une mise à jour disponible. Dans mon cas, j’en ai quatre. En lançant le Windows Store, on remarque un petit lien en haut à droite :

Lien vers les mises à jour dans le Windows Store
Lien vers les mises à jour dans le Windows Store

Cliquez sur ce lien vous amène sur un écran regroupant les mises à jour disponibles :

Les applications à mettre à jour
Les applications à mettre à jour

Ici, sélectionnez les applications à mettre à jour (elles sont toutes sélectionnées par défaut) et cliquez sur le bouton Installation pour lancer le processus. Ce n'est pas plus compliqué que ça.

Désinstaller une application

Une application, ça s’installe… et ça se désinstalle. Fort heureusement, installer une application n’est pas une chose définitive. Il est tout à fait possible (et simple) de désinstaller une application. Cette fois, cela ne se passe pas dans le Windows Store, mais directement depuis l’écran Démarrer. Il suffit de faire un clic-droit sur la tuile de l'application à désinstaller et de sélectionner le bouton Désinstaller dans son menu contextuel :

Désinstallation d'une application
Désinstallation d'une application

Un petit message vous demande alors votre confirmation, après quoi la tuile disparaît : l’application est alors désinstallée. C’est encore plus facile qu’une installation ! ;)

Si vous souhaitez désinstaller une application non présente sur l’écran Démarrer, vous pouvez procéder exactement de la même manière sur les vignettes du menu Toutes les applications ou lors d'une recherche.

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

Lancement et arrêt Installation et désinstallation de logiciels Bureau

Installation et désinstallation de logiciels Bureau

Le Windows Store pour les applications Metro TP : utilisation d'un logiciel simple, le Bloc-notes

Installation d’un logiciel Bureau

Pour les logiciels Bureau, l’installation ne passe pas par le Windows Store. Lorsqu'on achète un logiciel dans le commerce, celui-ci est fourni sur CD. Il suffit alors d'insérer le CD dans le lecteur pour lancer l'installation. Mais le plus souvent, on récupère le logiciel sur Internet (dans le cas des logiciels gratuits par exemple). Le logiciel est alors représenté par un fichier spécial, appelé exécutable, sur lequel il suffit de double-cliquer pour lancer l'installation.

On trouve également quelques logiciels Bureau sur le Windows Store, mais leur fiche résumée ne permet que de se rendre sur le site de l’éditeur pour récupérer le fameux exécutable :

Lien vers le site du développeur du logiciel dans le Windows Store
Lien vers le site du développeur du logiciel dans le Windows Store

L’installation n’est donc pas automatique comme c'est le cas avec les applications Metro.

Dans tous les cas (CD ou exécutable), on se laisse guider par les explications qui apparaissent à l'écran. Quelques petites questions simples concernant l'installation nous sont posées et au bout de quelques clics, le tour est joué.

D'un logiciel à l'autre, l'installation peut sensiblement varier, il n'y a donc pas de procédure générique. Et comme souvent en informatique, le meilleur moyen pour apprendre est de pratiquer. Nous allons donc installer un logiciel ensemble. Mais quel logiciel ? Eh bien nous allons prendre un petit peu d’avance et installer un logiciel qui ne nous servira que dans la partie III de ce tutoriel : VLC. Il s’agit d’un logiciel permettant de lire des DVD et Blu-ray. Je ne rentre pas plus dans les détails pour le moment.

Icône du logiciel VLC
Icône du logiciel VLC

J’ai choisi l’exemple de VLC pour trois raisons principales :

Vous pouvez faire l’installation en même temps que moi, mais rien ne vous y oblige, surtout si vous ne comptez pas utiliser votre ordinateur pour lire des DVD ou des Blu-ray. Dans tous les cas, je vous invite tout de même à suivre cette partie grâce aux captures d’écran qui vont suivre, car savoir installer un logiciel sur Windows est quelque chose de très important.

Prérequis : l'exécutable

L’exécutable est un fichier un peu spécial qui contient tout le nécessaire pour installer un logiciel. Pour le lancer (ou l'exécuter, donc), il suffit de double-cliquer dessus. Mais avant toute chose, il faut le récupérer sur Internet. Comme nous n'avons pas encore vu la partie consacrée à Internet, je vous donne simplement le lien où vous pourrez récupérer VLC (vous n'avez donc qu'à cliquer pour le récupérer) :

Télécharger VLC
En cliquant sur ce lien, votre navigateur Internet va s’ouvrir et commencer le téléchargement de l’exécutable. Selon la configuration de votre ordinateur, il vous sera demandé ou non l’emplacement sur le disque dur où vous souhaitez le déposer. Si c’est le cas, vous pouvez par exemple le mettre sur votre Bureau. Sinon, il aura probablement été placé par défaut dans le dossier Téléchargements. Pour y accéder, ouvrez l'explorateur Windows et cliquez sur Téléchargements :

Dossier Téléchargements dans l'explorateur Windows
Dossier Téléchargements dans l'explorateur Windows

Comme vous pouvez le voir, l’exécutable a un nom à rallonge (c’est souvent le cas), car il contient le numéro de version du logiciel :

Icône du fichier exécutable de VLC
Icône du fichier exécutable de VLC

Pour lancer le programme d’installation, il ne vous reste plus qu’à double-cliquer dessus. Il va alors s’agir d’une succession d’écrans de ce type :

Début de l'installation
Début de l'installation

Mon conseil : lisez tout ce qui apparaît à l'écran. ;) Windows ne va pas essayer de vous piéger (VLC non plus d’ailleurs). Répondez le plus simplement possible aux questions qui vous sont posées, selon ce qui vous semble le plus logique. Il n'y a pas de raison que vous donniez de « mauvaises » réponses. La seule chose qui peut arriver est que votre installation soit un peu différente de la mienne (ce qui n'est pas du tout un problème).

Comme vous pouvez le voir, il n’y a pour l’instant que deux boutons, donc deux possibilités : Suivant ou Annuler. Le deuxième écran concerne la licence utilisateur du logiciel :

Acceptation de la licence utilisateur
Acceptation de la licence utilisateur

C’est un écran très courant lors de l'installation d’un logiciel. C'est un contrat que vous passez avec l’éditeur pour avoir le droit d'utiliser son logiciel, même si ce dernier est gratuit. C'est assez long, assez illisible et en général… on ne le lit pas (ce qui n'est pas bien, je le reconnais). Mais pour pouvoir installer le logiciel, vous devez accepter les conditions, en choisissant le bouton adéquat. Rassurez-vous, ce contrat ne vous engage pas sur des choses bien graves. Bref, on acquiesce et on clique sur Suivant.

Vous devez ensuite choisir les composants du logiciel à installer :

Choix des composants à installer
Choix des composants à installer

Il est en effet possible de n’installer que certaines parties du logiciel. Le composant principal est souvent obligatoirement coché, ici Lecteur de médias. Vous pouvez également choisir d’activer ou non la création d’une entrée dans le menu Démarrer (qui est en fait l’écranDémarrer, mais peu importe) et d’un raccourci sur le Bureau. La plupart du temps, les options par défaut sont largement suffisantes. Si des options vous paraissent obscures, comme ici Plugin ActiveX, laissez donc la valeur par défaut.

Vient ensuite le choix du dossier d’installation, c'est-à-dire de l’emplacement du logiciel sur le disque dur. Là encore, on laisse le choix par défaut dans 99% des cas :

Choix du dossier d'installation
Choix du dossier d'installation

Je ne détaille pas l’ensemble de l’installation, qui n’a pas tellement d’intérêt. Comme vous pouvez le constater, installer un logiciel côté Bureau est plus fastidieux que d’installer une application via le Windows Store. Ce n’est néanmoins pas beaucoup plus difficile, il suffit de cliquer sur Suivant, Suivant, Suivant… :D

Une fois l’installation terminée, la nouvelle tuile a fait son apparition sur l’écran Démarrer, vous pouvez alors lancer le logiciel.

Désinstaller un logiciel Bureau

Là encore, désinstaller un logiciel Bureau s’avère un tantinet plus délicat (oui oui, un tantinet, tout au plus) que désinstaller une application Metro. Le début de la procédure est la même : faites un clic-droit sur la tuile du logiciel (depuis l’écran Démarrer ou bien depuis le menu Toutes les applications) puis sélectionner Désinstaller dans le menu contextuel.

La suite, en revanche, est nouvelle. En effet, la désinstallation continue côté Bureau, ce qui est logique finalement puisque nous désinstallons un logiciel Bureau. Une fenêtre contenant la liste des logiciels installés sur votre ordinateur s’ouvre alors. Sélectionnez celui que vous souhaitez désinstaller et cliquez sur Désinstaller/Modifier :

Désinstallation d'un logiciel
Désinstallation d'un logiciel

Si vous avez installé VLC pour l'exemple mais que vous ne comptez pas l'utiliser, n'hésitez pas à le désinstaller dès maintenant. On oublie trop souvent les petits logiciels installés « comme ça, pour voir » et qui finissent par encombrer le système pour rien. Si en revanche vous n'avez jamais installé de logiciel, vous ne devriez pas avoir besoin de désinstaller quoi que ce soit pour le moment (logique !).

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

Le Windows Store pour les applications Metro TP : utilisation d'un logiciel simple, le Bloc-notes

TP : utilisation d'un logiciel simple, le Bloc-notes

Installation et désinstallation de logiciels Bureau Jouons avec les fichiers (et les dossiers)

Passons maintenant à un exemple concret d’utilisation de logiciel Bureau. Nous ne verrons pas d'exemple d'application Metro car celles-ci sont en générale très intuitives. Pour utiliser un logiciel Bureau en revanche, il faut savoir quelques petites choses que je vous propose de voir ici. Mais pour commencer, j'ai une bonne nouvelle pour vous : la grande majorité des logiciels fonctionnent sur le même principe.

Évidemment, ils ne fonctionnement pas tous exactement de la même manière, mais un bon nombre d'éléments sont similaires d'un logiciel à l'autre :

Je dis bien « la grande majorité ». Vous trouverez toujours des logiciels tordus qui ne fonctionnent pas comme les autres... Mais c'est plutôt rare, surtout quand on débute. Bref, quand on en connaît un, on en connaît cent.

Voyons tout de suite un exemple avec le Bloc-notes. Je vous laisse l'ouvrir, je suis sûr que vous avez compris comment faire maintenant. ;)

Enregistrer

Une fois le Bloc-notes ouvert, vous pouvez taper quelques mots dans celui-ci :

Écrire un morceau de texte dans le Bloc-notes
Écrire un morceau de texte dans le Bloc-notes

En haut de la fenêtre, vous pouvez apercevoir une barre de menu. Elle commence par les entrées Fichier, Edition, etc...

La barre de menu du Bloc-notes
La barre de menu du Bloc-notes

Cette barre de menu est très souvent présente dans les logiciels Bureau. Elle permet notamment d'enregistrer son travail. Pour cela, cliquez sur le menu Fichier, puis Enregistrer :

Enregistrer avec le Bloc-notes
Enregistrer avec le Bloc-notes

Une nouvelle fenêtre s'ouvre alors (voir capture ci-dessous). Elle ressemble à celle de l'explorateur Windows, vous ne trouvez pas ?

Pour enregistrer votre fichier, suivez les trois étapes suivantes :

  1. où enregistrer votre fichier ? Comme dans l'explorateur, vous pouvez vous déplacer au sein de l'arborescence de Windows. Cliquez par exemple sur Bureau pour enregistrer votre nouveau fichier sur le Bureau ;

  2. quel nom donner à votre fichier ? En bas de cette fenêtre, un champ vous permet de donner un nom à votre nouveau fichier. Tapez par exemple toto ;

  3. valider. Enfin, cliquez sur le bouton Enregistrer pour valider.

Les autres options ne nous intéressent pas (pour le moment).

Champs importants lors d'un enregistrement
Champs importants lors d'un enregistrement

Vous constatez alors qu'un nouveau fichier est apparu sur votre Bureau. Félicitations, vous venez de créer votre premier fichier !

Certains logiciels ont une présentation de menu légèrement différente mais le principe reste le même
Certains logiciels ont une présentation de menu légèrement différente mais le principe reste le même

Un petit exercice pratique ? Essayez donc de faire un dessin dans Paint et de l'enregistrer (l'exercice, c'est l'enregistrement bien sûr... pas le dessin).

Si vous apportez de nouvelles modifications au fichier, vous pouvez les enregistrer en suivant la même procédure. Mais cette fois, le nom et l'emplacement du fichier ne vous seront pas demandés car vous les aurez déjà renseignés lors du premier enregistrement.

Le raccourci clavier pour enregistrer votre travail est Ctrl + s. Ce raccourci fonctionne avec la grande majorité des logiciels.

Enregistrer ou Enregistrer sous ?

La première fois qu'on enregistre un fichier, on l'a vu, le logiciel demande son nom et son emplacement sur le disque dur. Par la suite, ces informations ne sont plus demandées et le fichier est « écrasé » à chaque nouvel enregistrement.

Dans les menus vus précédemment, avez-vous remarqué l'entrée Enregistrer sous, juste en dessous de Enregistrer ? Après avoir enregistré un fichier une première fois, choisir Enregistrer sous permet de donner un nouveau nom et un nouvel emplacement au fichier. Autrement dit : vous l'enregistrez à un autre endroit, avec un nouveau nom, sans écraser l'ancien. Vous dupliquez ainsi le fichier.

Cela est utile lorsque vous effectuez des modifications sur un fichier mais que vous voulez conserver l'ancienne version. Vous pouvez par exemple enregistrer la version modifiée dans le même dossier que l'ancienne, en lui changeant son nom (ajoutez par exemple V2 à la fin de son nom).

En résumé

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

Installation et désinstallation de logiciels Bureau Jouons avec les fichiers (et les dossiers)

Jouons avec les fichiers (et les dossiers)

TP : utilisation d'un logiciel simple, le Bloc-notes Les types de fichier

Nous voici dans un chapitre très important car il traite des fichiers et dossiers : les briques de base de tout ce que vous ferez sur votre ordinateur.

Nous avons déjà vu le concept de fichier et dossier (souvenez-vous de l'armoire ;) ). Ici, nous irons un peu plus loin et, surtout, nous manipulerons : nous allons créer des fichiers et des dossiers. Vous pouvez faire cela où vous voulez : sur le Bureau ou dans un dossier (que vous aurez ouvert à l'aide de l'explorateur Windows). Cela revient au même. L'important est de bien savoir où vous vous trouvez dans l'arborescence de Windows.

Comme nous l'avons vu, votre disque dur contient à la fois vos données personnelles et... Windows. En effet, il existe des fichiers qui permettent à Windows de fonctionner. Ces fichiers sont dans des dossiers qui appartiennent à Windows et celui-ci n'aime pas toujours qu'on touche à ses affaires... Ces dossiers se trouvent à la racine de l'un de vos disques durs (si vous en avez plusieurs). Il vaut mieux éviter d'y toucher.
Le plus sûr est de jouer (oui oui, nous allons jouer ici) sur le Bureau ou bien dans vos documents personnels (choisissez Documents dans le volet de navigation de l’explorateur Windows). Nous utiliserons ici le Bureau.

Les types de fichier

Jouons avec les fichiers (et les dossiers) Création et manipulation

Mais au fait, que veut dire créer un fichier ? Et qu'est-ce que ça veut dire un fichier dans la pratique ?

Depuis le début de ce cours, je vous parle de fichiers. Je vous dis qu'un fichier peut contenir une photo, un traitement de texte, une musique, etc. Il existe donc différents types de fichier. Et le mot type n'est pas anodin, c'est un vrai terme. ;)

Cette notion est importante mais on peut très bien se servir de son ordinateur sans la maîtriser. Je vous propose donc deux approches de la chose :

Si vous êtes pressés et que la technique ne vous intéresse pas, ne lisez que la première approche. Vous ne serez pas perdus pour utiliser votre ordinateur. Si vous avez un peu plus de temps, je vous invite grandement à lire également la seconde approche (lisez quand même la première bien sûr). Vous comprendrez plus de choses. Si l'informatique vous passionne (ou commence à vous passionner) alors ne ratez pas ça. ;)

Dans les deux cas, la question que l'on se pose est la suivante :

Comment (re)connaître le type d'un fichier ?

Approche 1 : simple et suffisante

Chaque fichier, comme je vous le disais, a un type. Cela signifie entre autres qu'il a une utilisation particulière. Mais alors comment, du premier coup d'oeil, reconnaître ce type, cette utilisation ?
Eh bien Windows fournit une méthode extrêmement simple : l'icône du fichier varie en fonction de l'utilisation que vous pouvez en avoir.

Voici par exemple des fichiers de différents types :

Plusieurs fichiers de types différents
Plusieurs fichiers de types différents

Vous pouvez voir que leur icône n'est pas la même.

Encore mieux, si vous sélectionnez un affichage avec de plus grandes icônes, vous aurez alors des aperçus du contenu des fichiers :

Divers fichiers et leur aperçu
Divers fichiers et leur aperçu

Avec d'autres types de fichiers, vous verrez des comportements différents. Pratique, non ? Bref : l'icône nous renseigne sur l'utilisation du fichier. Il ne faut donc pas regarder que son nom. ;)

Mais chose promise, chose due, nous allons entrer dans les détails... Je le répète, cette seconde approche n'est pas nécessairement vitale. Vous pouvez la passer sans souci et aller directement à la sous-partie suivante : Création et manipulation.

Approche 2 : plus technique et plus précise

Vous êtes encore là ? Super !

Jusque-là, je vous ai parlé de types de fichiers tels que Texte, Musique ou encore Photo. Bien. Mais je parlais plus de leur utilisation que de leur type. En réalité, stupeur, il existe plusieurs types de fichiers pour chaque utilisation. Plusieurs types de fichiers Texte, plusieurs types de fichiers Musique, etc. Deux fichiers Musique (avec la même icône donc) n'auront pas forcément le même type. o_O

Mais alors, comment le connaître le véritable type ???

C'est une règle très simple, mais je dois vous parler d'une nouvelle chose avant de vous l'expliquer : les extensions de fichier.

Les extensions de fichier

Tous vos fichiers ont une extension. Ouvrez l'explorateur Windows ou regardez un fichier sur votre Bureau, vous devez voir quelque chose de similaire à ceci :

Extension d'un fichier
Extension d'un fichier

L'extension est la suite de trois lettres (en général il n'y en a que trois) situées après le point dans le nom du fichier.

:waw: Je ne vois pas d'extension moi ! Que se passe-t-il ?

Il se peut très bien que vous ne voyiez pas l'extension de vos fichiers car par défaut, elles sont masquées (quand je vous dis que c'est une approche plus « technique » ;) ). Pour les afficher, sélectionnez le ruban Affichage de l’explorateur Windows puis cochez la case Extensions de noms de fichiers :

Affichage des extensions de fichiers
Affichage des extensions de fichiers

Les extensions apparaissent alors à la fin des noms des fichiers. Voilà pourquoi j'ai préféré vous montrer deux approches, je ne voulais pas que les personnes les plus pressées se préoccupent d'afficher ou non ces extensions. Bref, maintenant que nous pouvons tous admirer voir les extensions, nous pouvons continuer.

Connaître le type grâce à l'extension

Nous y voilà enfin ! Voici la règle permettant de connaître le type d'un fichier :

Le type d'un fichier est donné par son extension.

Tout ça pour ça, oui, ni plus, ni moins. Votre fichier Texte créé dans la partie précédente est donc de type txt. Et je vous rassure, le plus souvent on l'appelle un fichier Texte (d'ailleurs, les trois lettres txt ne veulent pas dire autre chose).

Vous voulez d'autres exemples d'extensions, donc d'autres exemple de types de fichier ? Reprenons donc nos trois fichiers de tout à l’heure maintenant que les extensions sont affichées :

Les extensions sont affichées
Les extensions sont affichées

Le fichier Musique porte l’extension .mp3, c’est donc un fichier… MP3. Drôle de nom, j’en conviens. Sachez juste qu’un MP3 est un fichier musical. De même, un fichier .jpg (que l’on prononce jipeg) est un fichier photo.

Ça n'a peut-être l'air de rien, mais une extension en dit beaucoup sur un fichier. C'est notamment elle qui dit à Windows d'ouvrir tel fichier avec tel logiciel. Par exemple, Windows sait (et peu importe comment il le sait pour l’instant) que les fichiers en .txt doivent s'ouvrir avec le Bloc-notes. Il sait aussi que les .jpeg, .bmp ou encore .png s'ouvrent tous avec l’application Photos. Eh oui, comme je le disais : plusieurs types de fichiers peuvent servir à la même utilisation.

Quand on a compris ça, on a compris beaucoup de choses ! Et plus vous manipulerez votre ordinateur, plus vous vous familiariserez avec les types (et donc extensions) courant(e)s.

Quelques types de fichiers courants

Voici un petit tableau résumant les différentes extensions que vous pourrez vite croiser :

Utilisation

Extensions

Fichiers « Textes »

.txt, .doc, .odt

Fichiers « Musique » ou « Son »

.mp3, .wma, .aac, .ogg, .wav

Fichiers « Image » (et « Photo »)

.jpeg, .png, .bmp

Fichiers « Vidéo »

.avi, .mov, .divx

Et les dossiers dans tout ça ?

Pour terminer cette partie, j'attire votre attention sur le fait que les dossiers n'ont pas d'extension, eux. Il n'y a qu'une sorte de dossier. Par contre, ils sont très ouverts d'esprit : ils acceptent tout le monde ! On peut donc mettre des fichiers de n'importe quel type dans un dossier. :)

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

Jouons avec les fichiers (et les dossiers) Création et manipulation

Création et manipulation

Les types de fichier Suppression : la corbeille

Maintenant que les fichiers n'ont plus aucun secret pour vous, nous allons voir comment les manipuler au sein de l'arborescence. Commençons par mettre un fichier dans un dossier. Comment ça « quel dossier ? » ? Eh bien celui que nous allons créer tout de suite bien sûr !

Création d'un dossier

Placez-vous sur votre Bureau.

Pour créer un dossier, nous allons avoir besoin de notre cher menu contextuel. Vous vous souvenez de lui, j'espère ? Mais si, c'est celui qu'on ouvre grâce au clic droit. Faites donc un clic droit sur votre Bureau, placez votre souris sur Nouveau puis sélectionnez Dossier :

Clic droit > Nouveau > Dossier, sur le Bureau
Clic droit > Nouveau > Dossier, sur le Bureau

Si vous voulez créer un dossier dans l’explorateur Windows, vous pouvez également utiliser le menu contextuel, mais aussi cliquer sur le bouton Nouveau dossier du ruban Accueil :

Bouton Nouveau dossier dans le ruban Accueil
Bouton Nouveau dossier dans le ruban Accueil

Dans tous les cas, cela a pour effet de créer un dossier sur votre Bureau (ou dans le dossier dans lequel vous vous trouvez avec l'explorateur Windows). Vous devez alors lui donner un nom.

Nommage du dossier nouvellement créé
Nommage du dossier nouvellement créé

Une fois que vous avez fini de taper son nom, tapez sur le bouton Entrée de votre clavier (ou bien cliquez n'importe où à l'écran, sauf sur votre fichier). Vous voilà avec un magnifique dossier ! Le raccourci clavier pour créer un nouveau dossier est ctrl + Maj + n.

Double-cliquez sur votre dossier pour l'ouvrir (ce qui a pour effet de vous ouvrir une fenêtre d'explorateur Windows si ce n'était pas déjà le cas). Vous pouvez constater qu'il est... vide. En même temps, le contraire aurait été surprenant : nous venons de le créer.

Eh bien remplissons-le !

Mettre un fichier dans un dossier

Comment mettre un document dans un dossier sur votre vrai bureau ? Pas bien difficile : on le prend et on le met dedans (je ne vous apprends rien). Eh bien c'est exactement la même chose en virtuel.

C'est bien beau de dire ça, mais comment « prendre » un fichier ? Et comment le « mettre » dans un dossier ?

Nous allons pour cela utiliser une technique très courante en informatique : le glisser-déposer (de son doux nom anglophone « drag & drop »). Pour « prendre » un fichier, cliquez dessus et maintenez le clic enfoncé. Vous pouvez alors le déplacer où bon vous semble. Pour le reposer, relâchez le clic. Et voilà !

Pour mettre un fichier dans un dossier, déplacez-le jusqu'à votre dossier et déposez-le dessus :

Placer un fichier dans un dossier
Placer un fichier dans un dossier

Vous pouvez faire de même pour mettre un dossier dans un autre dossier.

Pas vraiment de limite...

À partir de ce que nous venons d'apprendre, il n'y a plus vraiment de limites : vous pouvez créer autant de dossiers que vous voulez (dans la limite de la place disponible sur votre écran). Vous pouvez placer autant de fichiers que nécessaire dans un dossier et autant de dossiers dans des dossiers qui sont eux même dans des dossiers... >_ Bref, c'est la joie.

Je vous invite donc à créer des dossiers, à créer des fichiers, et à classer tout ce beau monde. Vous pouvez par exemple créer, sur votre Bureau ou ailleurs, un dossier pour chacun des membres de votre famille (avec son prénom comme nom de dossier). Chacun pourra y trier ses documents à sa guise.

Un petit conseil pour finir : n'hésitez jamais à trier, classer, ranger, ordonner vos fichiers et dossiers. Avec le temps, on voit des Bureaux se transformer en véritable champ de bataille. Un peu comme certains vrais bureaux me direz-vous...

Renommer

Une fois votre fichier ou dossier créé, son nom n'est pas gravé dans le marbre. Vous pouvez le modifier sans souci. Il faut prêter attention à un seul petit détail : deux fichiers (ou deux dossiers) ne peuvent pas avoir le même nom s'ils sont au même emplacement dans l'arborescence de Windows. Par exemple, si vous avez deux dossiers toto et tata sur votre Bureau, vous ne pourrez pas renommer tata en toto. Idem pour les fichiers.

Bien, mais comment renomme-t-on un dossier (ou un fichier, c'est pareil) ? Commencez par le sélectionner, ce qui le met en surbrillance. Cliquez ensuite une fois sur son nom pour pouvoir l'éditer :

Renommage d'un dossier
Renommage d'un dossier

Une fois le nouveau nom entré, tapez sur le bouton Entrée de votre clavier (ou bien cliquez n'importe où à l'écran, sauf sur votre dossier). Et voilà le travail.

Si vous vous trouvez dans l’explorateur Windows, vous pouvez également utiliser le bouton Renommer du ruban Accueil (ou bien la touche F2 du clavier) :

Bouton Renommer
Bouton Renommer

Les propriétés d'un fichier

Dans Windows, les fichiers ont des propriétés. Ce sont des informations qui caractérisent les fichiers. Pour afficher les propriétés d'un fichier, utilisez le bouton Propriétés du ruban Accueil de l’explorateur Windows ou bien utilisez à nouveau le clic droit et choisissez Propriétés. Une fenêtre s'affiche alors :

La fenêtre des propriétés d’un fichier
La fenêtre des propriétés d’un fichier

Nous n'allons pas passer en revue toutes les propriétés mais j'attire votre attention sur quatre points (voir les cadres numérotés sur l'image ci-dessus) :

  1. la propriété S'ouvre avec permet de voir quel logiciel va être utilisé pour ouvrir le fichier. Dans mon cas, c'est un fichier Texte, il sera ouvert avec le Bloc-notes. Vous pouvez (mais je vous le déconseille pour le moment) modifier le logiciel à utiliser grâce au bouton prévu à cet effet ;

  2. la propriété Emplacement indique où se trouve le fichier dans l'arborescence de Windows. Dans mon cas, nous nous trouvons dans le dossier Documents, lui-même dans mon répertoire utilisateur Matthieu ;

  3. trois dates existent dans les propriétés d'un fichier : sa date de création, de modification et de dernier accès (c'est à dire la dernière fois que vous l'avez ouvert, sans forcément le modifier) ;

  4. enfin, la case Lecture seule. Cette option est importante car si vous la cochez, le fichier ne pourra plus être modifié. Retenez bien cette option car il vous arrivera peut-être de ne plus pouvoir modifier un fichier à cause d'elle, la bougresse.

Bon, maintenant que nous avons bien joué, un brin de ménage s'impose ! :magicien:

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

Les types de fichier Suppression : la corbeille

Suppression : la corbeille

Création et manipulation Le « copier-coller »

Supprimer un fichier ou un dossier

Pour supprimer un fichier ou un dossier (ce sera la même démarche pour les deux), la démarche est similaire à ce que nous avons vu jusqu’ici : utilisez le bouton Supprimer du ruban Accueil :

Bouton Supprimer
Bouton Supprimer

Autre méthode : faites un clic droit sur l'objet à supprimer et choisissez Supprimer.

Supprimer un élément en utilisant le menu contextuel
Supprimer un élément en utilisant le menu contextuel

Enfin, le raccourci clavier pour supprimer un élément sélectionné est simplement la touche Suppr (ou del sur certains claviers, c'est la même chose).

Et hop : plus de fichier. Mais il n'est pas (encore) perdu à jamais, il est dans votre corbeille.

Le droit à l'erreur : la corbeille

Un accident est si vite arrivé... Si vous avez supprimé un fichier (ou un dossier) par erreur, pas de panique : vous pouvez le récupérer dans votre corbeille. Sans vous salir les mains en plus. Votre corbeille se trouve sur votre Bureau. Bon je sais, la comparaison avec le vrai bureau en prend un coup dans l'aile puisqu'en général la vraie corbeille se trouve sous le bureau mais bref, passons.

Rendez-vous donc sur votre Bureau et double-cliquez sur la corbeille :

La célébrissime corbeille
La célébrissime corbeille

Celle-ci se comporte un peu comme un dossier. Mais un dossier un peu spécial car de nouvelles options y sont disponibles, dont la restauration de fichier.

Pour tester cela, créez un fichier (un fichier Texte par exemple, avec le bloc-note) et supprimez-le (vive la productivité, je sais). Retournez ensuite dans votre corbeille : elle contient votre fichier. Bien. Pour le restaurer, sélectionnez-le (d'un simple clic) et choisissez Restaurer les éléments sélectionnés dans le ruban Gestion :

Restaurer les éléments depuis la Corbeille
Restaurer les éléments depuis la Corbeille

Votre fichier revient à la place qu'il occupait avant sa suppression. Magnifique ! La démarche est la même avec les dossiers supprimés.

Vider la corbeille

Comme on l'a vu, un fichier supprimé peut être récupéré grâce à la corbeille. Cela signifie que le fichier existe encore. Il occupe donc encore de la place dans la mémoire de votre ordinateur (sur votre disque dur). Il faut donc, de temps en temps, vider votre corbeille. Tout comme une véritable corbeille finalement.

Pour cela, ouvrez votre corbeille et cliquez sur le bouton Vider la corbeille, toujours dans le ruban Gérer :

Bouton Vider la Corbeille
Bouton Vider la Corbeille

Vous pouvez aussi vider la corbeille sans l'ouvrir, grâce au menu contextuel (je vous laisse faire, je suis sûr que vous allez trouver ;) ).

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

Création et manipulation Le « copier-coller »

Le « copier-coller »

Suppression : la corbeille Personnalisations 1/2 : Changer l'apparence du Bureau avec les thèmes

Impossible de finir ce chapitre sans vous parler du copier-coller. Vous avez peut-être déjà entendu cette expression, elle est de plus en plus utilisée dans la vie quotidienne (au sens figur en tout cas). Nous allons voir ce qu'elle signifie, en informatique.

Le copier-coller

On pourrait remplacer l'expression « copier-coller » par « copier », tout court. En effet, copier-coller un fichier revient à le dupliquer.

Mais alors pourquoi conserver ce « -coller » dans l'expression ?

Eh bien parce que c'est une action qui se passe en deux étapes :

  1. on copie ;

  2. on colle.

Voyons tout de suite un exemple. Créez un fichier Texte sur votre Bureau (avec le Bloc-notes par exemple). Ouvrez ensuite l'explorateur Windows et placez-vous dans vos Documents (sélectionnez Documents dans le volet de navigation).

Vous avez donc maintenant un fichier sur votre Bureau et une fenêtre d'explorateur Windows ouverte :

Un fichier sur le Bureau, une fenêtre d'explorateur ouverte
Un fichier sur le Bureau, une fenêtre d'explorateur ouverte

Faites un clic droit sur votre fichier et sélectionnez l'option Copier :

Clic droit > Copier
Clic droit > Copier

Et là... Rien ! Rien ne se passe ! >_ Du moins, en apparence. Car votre fichier est dans ce que Windows appelle le presse-papier. Quand vous copiez quelque chose comme nous venons de le faire, ce qui a été copié se trouve dans cette « zone invisible ». Pour sortir votre fichier du presse-papier, il faut maintenant le coller.

Pour coller votre fichier, faites un clic droit à l'endroit où vous souhaitez le coller, puis sélectionnez Coller (si, si !). Dans notre exemple, nous allons le coller dans nos Documents :

Clic droit > Coller
Clic droit > Coller

Votre fichier est alors collé (donc copié) depuis votre Bureau vers vos Documents :

toto est arrivé...
toto est arrivé...

Son cousin : le couper-coller

Le couper-coller est relativement similaire au copier-coller, à la différence près que le fichier est déplacé (et non dupliqué). Autrement dit, le fichier d'origine disparaît.

La marche à suivre est exactement la même que pour le copier-coller. Grâce au menu contextuel (clic droit), vous coupez le fichier puis vous le collez où vous souhaitez le déplacer.

On pouvait remplacer l'expression copier-coller par copier, eh bien on peut remplacer couper-coller par Déplacer.

Que peut-on copier-coller (ou couper-coller) ?

Nous avons vu un exemple de copier-coller avec un fichier. Mais sachez qu'il est également possible de copier-coller (ou couper-coller) des dossiers. Le principe est exactement le même. Mais cette fois, tout le contenu du dossier suivra ! Très pratique, vous verrez. ;)

Et ce n'est pas fini ! Vous pouvez également utiliser ces fonctionnalités avec du simple texte. Pour essayer cela, ouvrez un bloc note et tapez quelques mots. Sélectionnez le texte que vous venez de taper :

Texte sélectionné
Texte sélectionné

Sur ce texte sélectionné, procédez comme nous avons vu : clic droit puis copier.

Désélectionnez le texte en cliquant dessus. Allez à la ligne (bouton Entrée), faites un nouveau clic droit et sélectionnez coller :

Texte dupliqué
Texte dupliqué

Le texte est alors copié, tout comme nous avions copié un fichier tout à l’heure.

Encore une fois, c'est une technique extrêmement utile et pratique. Cependant, les clics droits sont un peu lourds... Vous ne trouvez pas ?

Bonus : les raccourcis clavier...

Pour gagner du temps (et surtout pour éviter d'avoir à faire deux clic droits successifs) vous pouvez utiliser les raccourcis clavier : copier, couper et coller. Pour couper par exemple, commencez par sélectionner votre fichier (ou votre dossier, ou votre morceau de texte). Pressez ensuite la touche ctrl et tout en la gardant enfoncée, pressez la touche x.

Après votre ctrl + x, votre fichier est coupé. :) Pour le coller, utilisez la combinaison ctrl + v. Et pour copier ? C'est la combinaison ctrl + c.

Voici un petit tableau récapitulatif :

Nom

Fonction

Raccourci clavier

Copier-coller

Copier

ctrl+c suivi de ctrl+v

Couper-coller

Déplacer

ctrl+x suivi de ctrl+v

Ces raccourcis font partie de l'utilisation courante de Windows. Vous vous familiariserez très vite avec, vous verrez.

En résumé

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

Suppression : la corbeille Personnalisations 1/2 : Changer l'apparence du Bureau avec les thèmes

Personnalisations 1/2 : Changer l'apparence du Bureau avec les thèmes

Le « copier-coller » Qu'est-ce qu'un thème Windows

Votre ordinateur est ce qu'on appelle communément un PC. Ce terme signifie « Personal Computer » (« ordinateur personnel » en français) par opposition aux gros ordinateurs destinés aux entreprises et qui sont tout sauf utiles pour nous autres pauvres mortels. Votre ordinateur vous est donc personnel : c'est le vôtre (ou celui de votre famille mais peu importe). Il est donc tout à fait normal et même utile que vous le personnalisiez.

Je dis « utile » parce qu'en adaptant votre ordinateur à vos propres usages, vous gagnerez non seulement du temps lors de vos travaux, mais aussi du confort d'utilisation. C'est votre ordinateur qui doit s'adapter à vous et non l'inverse !

Ce chapitre sera divisé en deux parties. C'est qu'il y a de quoi dire sur la personnalisation de votre ordinateur. La première moitié de ce « double chapitre » sera consacrée aux thèmes de Windows. Vous ne savez pas ce que c'est ? Tant mieux, nous allons le voir tout de suite. Pour le moment, je me contenterai de dire qu'à la fin de cette partie, votre ordinateur ne ressemblera à aucun autre : il vous ressemblera. ;)

Qu'est-ce qu'un thème Windows

Personnalisations 1/2 : Changer l'apparence du Bureau avec les thèmes L'arrière-plan du Bureau

Windows permet à ses utilisateurs de personnaliser son apparence. Pour cela, il s'appuie sur le principe des thèmes.

Qu'est-ce qu'un thème ?

Un thème regroupe plusieurs paramètres relatifs à l'apparence de Windows :

Ces différents paramétrages sont bien beaux mais pourquoi les regrouper sous forme de « thèmes » ?

Il est vrai que modifier ces paramètres un à un est tout à fait possible. Dans l'absolu, nous ne sommes absolument pas obligés de nous embêter avec cette notion de thème. Cela dit, je vous le conseille vivement ! Et cela pour une raison : la possibilité de changer de thème.

Grâce à ce que nous allons voir dans ce chapitre, vous pourrez changer toute l'apparence de Windows en un clic, en passant d'un thème à un autre. Windows contient bon nombre de thèmes par défaut que vous pourrez essayer. Mais vous pourrez également créer et sauvegarder vos propres thèmes.

Imaginez que votre ordinateur portable vous serve à la fois à la maison et au bureau (ou à l'école). Chez vous, vous aimez avoir un fond d'écran avec la photo de votre compagne ou compagnon, un écran de veille avec les dernières photos de famille, etc. Il serait malvenu qu'en pleine réunion, la voix de votre fils surgisse avec un sublime (mais gênant) « Tu t'es trompé ! »... Bref, vous pourrez sauvegarder ce thème pour la maison et vous constituer un thème plus « sérieux » pour le boulot. Passer de l'un à l'autre ne vous coûtera qu'un clic.

La fenêtre de gestion des thèmes

Pour ouvrir la fenêtre de gestion des thèmes, faites un clic droit sur votre Bureau et choisissez Personnaliser :

Ouvrir la fenêtre de gestion des thèmes
Ouvrir la fenêtre de gestion des thèmes

Vous vous trouvez alors devant cette fenêtre :

Fenêtre de gestion des thèmes
Fenêtre de gestion des thèmes

Remarquez tout d'abord les trois sections suivantes :

Pour choisir un thème, cliquez simplement dessus. Vous verrez alors l'apparence de votre ordinateur changer. N'hésitez pas à essayer plusieurs des thèmes proposés.

Modifier un thème

En bas de la fenêtre, vous retrouvez quatre gros boutons concernant les quatre axes de paramétrage dont nous avons parlé plus haut :

Quatre modifications possibles sur les thèmes
Quatre modifications possibles sur les thèmes

Découvrons-les un à un ! :)

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

Personnalisations 1/2 : Changer l'apparence du Bureau avec les thèmes L'arrière-plan du Bureau

L'arrière-plan du Bureau

Qu'est-ce qu'un thème Windows La couleur des fenêtres

Modifier l'arrière-plan du Bureau

Pour modifier l'arrière-plan du Bureau, cliquez sur le bouton Arrière-plan du Bureau (si si !). Vous arrivez alors sur cet écran, qui vous présente quelques séries de photos déjà incluses dans Windows :

Modification de l'arrière plan du Bureau.
Modification de l'arrière plan du Bureau.

Les images par défaut de Windows sont bien jolies (bon plus ou moins, je vous l'accorde) mais tant qu'à personnaliser son ordinateur, autant le faire jusqu'au bout, avec nos propres images ou photos !

Cliquez donc sur le bouton Parcourir pour ouvrir une fenêtre présentant l'arborescence de Windows :

Choix d'un dossier.
Choix d'un dossier.

Cette fenêtre ne sert pas à sélectionner la photo à mettre en fond d'écran, mais le dossier dans lequel elle se trouve.

Une fois le dossier sélectionné, les images qu'il contient sont affichées à l'écran, comme l'étaient les photos par défaut de Windows.

Sélectionnez la (ou les) photo(s) que vous désirez voir en fond d'écran.

Comment ça « les » ? Je n'ai qu'un écran !

Windows permet de choisir plusieurs arrière-plans de Bureau qui défileront les uns après les autres. Voyons ça.

Plusieurs arrières-plans

Au passage de la souris sur une des images disponibles dans le dossier choisi, vous pouvez apercevoir une petite case à cocher en haut à droite de la miniature. En cochant ces cases, vous pouvez sélectionner plusieurs images :

Sélection de plusieurs fonds d'écran.
Sélection de plusieurs fonds d'écran.

Toutes les images cochées défileront alors successivement dans votre arrière-plan de Bureau. Pas mal si vous êtes indécis ! ;) Et pour parfaire le tout, Windows permet quelques réglages, comme l'intervalle de temps entre deux images :

Réglage des successions d'arrière-plan.
Réglage des successions d'arrière-plan.

Notez également la petite option concernant l'énergie des ordinateurs portables. Très pratique !

La position de l'image

Pour finir avec l'arrière-plan, un dernier réglage peut s'avérer très utile : il s'agit de la position de l'image dans l'écran. Pour cela, cliquez sur le bouton Position de l'image pour faire apparaître une liste de choix :

Positionnement du fond d'écran.
Positionnement du fond d'écran.

Si vous vous rendez compte que votre photo d'arrière-plan est déformée (effet « aplati »), c'est ce réglage qu'il faudra modifier. Je pense que les noms des possibilités parlent d'eux-mêmes. Si vous utilisez deux écrans à la fois, notez la présence de l'option Parcours, qui vous permet d'étendre une seule et large image sur vos deux moniteurs (une moitié de l'image sur chaque écran).

Pour finir, cliquez sur Enregistrer les modifications pour valider vos choix et revenir à l'écran de gestion des thèmes.

Fatigué(e) de lire sur un écran ? Découvrez ce cours en livre.

Qu'est-ce qu'un thème Windows La couleur des fenêtres

La couleur des fenêtres

L'arrière-plan du Bureau Les sons

Cliquez à présent sur le bouton Couleur de la fenêtre. Curieux nom d'ailleurs, étant donné que nous n'allons pas modifier « la » fenêtre mais bien toutes les fenêtres de Windows. :-° Enfin bref, voici le menu en question :

Choix de la couleur des fenêtres
Choix de la couleur des fenêtres

Rien de bien compliqué ici : choisissez une couleur et observez le résultat. Vous pouvez même régler l'intensité de la couleur si vous le désirez, grâce à la petite réglette prévue à cet effet. Si aucune couleur par défaut ne vous plaît, utilisez les réglettes du mélangeur de couleurs pour en définir une nouvelle.

La première des couleurs disponible sur la capture d'écran ci-dessus (celle dotée d'un petit nuancier) est nommée Automatique. Cela signifie que la couleur des fenêtre s'adaptera automatiquement à la couleur de l'arrière-plan. Si vous choisissez un arrière-plan à dominante rouge par exemple, alors la couleur des fenêtres sera rouge.

Enfin, validez pour revenir à l'écran de gestion des thèmes.